Une année après sa mort, les mélomanes du « Général Defao » se souviennent de leur idole

0
348

Kinshasa, 26 décembre 2022 (ACP).- Les mélomanes de la musique congolaise se sont souvenus de l’un des icones ayant marqué son temps, le chanteur congolais Lulendo Matumona François allias « Général Defao », à l’occasion d’une année de sa disparition, le 27 décembre 2021 au Cameroun où il était invité avec son groupe « Big Stars » pour une série de productions.

« Sa mort me surpasse, sa disparition est une grande perte pour la musique congolaise. Defao était l’un de ceux qui vendaient valablement la culture de notre pays sous d’autres cieux », a déclaré Papy Mabilama, fanatique de Defao, habitant la commune de Ngiri-Ngiri où Defao a passé une grande partie de sa vie durant ses années de gloire.

« Nous déplorons seulement le fait que lorsque nos artistes meurent, leurs groupes ne survivent pas. C’est écœurant de voir son groupe disparaître juste après le décès du leader et pourtant celui-ci a fait danser les Congolais d’une certaine génération avec des danses telles que Bic oyo 100 », a-t-il déploré.

« Ça fait une année jour pour jour depuis la disparition du Général Defao. Cependant, aucune disposition n’est prise pour commémorer cette date, l’Union des musiciens congolais (UMUCO) n’existe que de nom, les musiciens ne sont pas soudés, c’est pitoyable si nous continuons à vivre dans l’hypocrisie », a regretté le chanteur Pitshu Buba, un des anciens du groupe « Big Stars ».

Il a, à cet effet, invité les artistes musiciens congolais à l’unité et au sens du pardon afin de porter haut la culture du pays à travers la musique.

Auteur de plusieurs chansons à succès telles que « Amour scolaire », « Famille Kikuta », « Hitachi », « Damien Dimonekene », « Nessy de London », « Richard Lelo » et tant d’autres.

Le Général Defao, que les mélomanes appelaient affectueusement « Séné Chall », avait commencé sa carrière musicale professionnelle au sein du groupe « Grand Zaiko Wawa » de Pepe Felly Manuaku Waku avant d’intégrer « Choc Stars » où il a fait la pluie et le beau temps aux côtés de celui qu’on appelait son jumeau, Debaba el Shabab pour finalement créer son propre groupe « Big Stars » accompagné de Montana Kamenga, Théo Mbala et tant d’autres. ACP/ KHM/ODM