RDC : 132.000 m3 des bois produits en onze premiers moos 2022

0
147

Kinshasa, 09 janvier 2023 (ACP). – La production du bois de janvier à novembre 2022, en République démocratique du Congo (RDC), a été de 132.619 m3 dont 100.724 m3 de bois grumes et 31 895 m3 de bois sciés, en onze premiers mois de l’année 2022 bois, soit, a relevé le condensé d’informations statistiques de la Banque centrale du Congo (BCC), dont une copie est parvenue lundi à l’ACP.

« 132.619 m3 de bois ont été produits en République démocratique du Congo en onze mois, dont 100.724 m3 de bois grumes et 31 895 m3 de bois sciés entre janvier et novembre 2022, » a noté la BCC.

Ce document a précisé, en outre, que ce niveau de production est légèrement supérieur à celui de 2021 où la production annuelle des bois grumes était de 100.180 m3 et 31.842 m3 de bois sciés.

Pour toute l’année 2021 soit de janvier à décembre, la République démocratique du Congo avait produit un volume de 141.357 m3 de bois, a conclu le document.

La RDC est le  4ème pays africain grand producteur du bois après le Gabon, Seychelles, Guinée Bissau. Elle produit les bois ci-après afromosia, le wenge, le tali, le khaya, le sipo, le tola, le tiama, le padouk, l’iroko, le kosipo et le Boss éclair.

Les principales zones d’exploitation du bois en RDC sont le Mai-Ndombe, l’Equateur, la Mongala et la Tshopo, généralement proches du fleuve Congo et de ses plus grands affluents.

Pour faire bénéficier la population de ses ressources naturelles, une législation nationale est actuellement en vigueur en RDC (Code forestier de 2002).

Selon ce code, les concessionnaires forestiers sont dans l’obligation de transformer 70% des grumes qu’ils exploitent au sein d’une unité de transformation (Scieries, unités de déroulage, etc.). Cependant le pays a très peu de capacité de transformation du bois et ne compte que 15 scieries autour de Kinshasa, Mai-Ndombe et Kisangani et une usine de contreplaquée à Kinshasa.

ACP/KHM/ODM/KMT