Du gaz dans les intestins : une cause principale des douleurs sous les côtes

0
246

Kinshasa, 22 janvier 2023 (ACP).- La présence du gaz dans les intestins constitue l’une de principales causes des douleurs ressenties sous les côtes quand on respire ou quand on mange, a expliqué le Dr Héritier Kafama, médecin généraliste à l’Hopital général de référence de Ngiri-Ngiri, lors d’un entretien dimanche avec l’ACP.

« Des douleurs ressenties sous les côtes, plus exactement dans la région sous-costale appelée hypocondre après le manger ou en respirant, doivent amener à consulter un médecin. Elles peuvent signaler une maladie du foie, du pancréas, des reins ou une atteinte des voies biliaires », a fait savoir ce médecin.

« Elles peuvent aussi résulter d’une forte pression au niveau du rein et des voies urinaires due à un calcul, à la présence de kystes ou d’un cancer du rein », a-t-il poursuivi.

S’exprimant sur les examens à faire quand on a mal sous les côtes, le Dr Kafama a laissé entendre que le premier examen à réaliser systématiquement est une échographie abdominale pour repérer d’éventuels calculs dans la vésicule ou les voies biliaires, ou une tumeur du foie.

Dans cette optique, il est également indispensable de réaliser une prise de sang afin d’effectuer un bilan hépatique. Cette analyse permet de détecter toute anomalie hépatique.

Traitement d’une douleur sous les côtes

La douleur sous les côtes se traite suivant la cause que présente le patient, a expliqué Dr Kafama. En cas de colique hépatique, il a recommandé de recourir à une intervention chirurgicale pour enlever la vésicule biliaire.

Si le malade est atteint d’une infection de la vésicule, ou de la cholécystite aiguë, il doit être hospitalisé pour recevoir une antibiothérapie et bénéficier dans les jours qui suivent, d’une cholécystectomie (ablation chirurgicale de la vésicule biliaire), a-t-il souligné.

Ce professionnel de santé a par ailleurs noté que dans le cas du foie cardiaque, le traitement est celui de l’insuffisance cardiaque, ajoutant que pour le cas des tumeurs hépatiques, il faut réaliser un bilan complet de la tumeur afin de choisir les traitements les plus adaptés et déterminer si une intervention chirurgicale est possible. ACP/KHM/CL/May