Guerre dans l’Est : l’armée repousse une offensive du M23 à Kichanga

0
773
Lieutenant Colonel Guillaume Ndjike

Goma, 24 janvier 2023 (ACP).- Les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) ont repoussé, mardi, une offensive des terroristes du M23 à Kichanga, dans le Masisi au Nord-Kivu, a affirmé le porte-parole de cette zone opérationnelle, au cours d’un entretien le même jour avec l’ACP.

« Les Forces armées de la République démocratique du Congo viennent de démontrer leur bravoure en mettant ce mardi 24 janvier en déroute l’armée rwandaise et ses alliés, les rebelles du M23, qui ont tenté une fois de plus de s’attaquer aux positions de l’armée loyaliste dans la zone de Kichanga, dans le territoire de Masisi », a déclaré le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2/Nord-Kivu, le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike.

« L’ennemi a attaqué les positions détenues par l’armée loyaliste, afin de couper la route Goma-Masisi-Nyanzale-Kibirizi, le seul tronçon qui relie le chef-lieu à la partie Nord de la province », a-t-il précisé.

« Nous confirmons qu’il y a eu des accrochages au niveau de plusieurs positions des Forces armées de la République démocratique du Congo, mais tout ce que nous pouvons vous dire pour le moment est que les Forces loyalistes se comportent très bien sur le terrain, et que l’armée rwandaise et ses alliés sont en train d’être mis en déroute », a fait savoir, en outre, le lieutenant-colonel, rassurant que « l’armée régulière contrôle toute la zone de Kichanga et  continue à contenir l’ennemi dans ses positions initiales ».

« Il est encore trop tôt de parler d’un quelconque bilan mais du moins nous rassurons la population que toute notre zone de responsabilité est sous contrôle des forces loyalistes et que l’ennemi n’a fait que subir la puissance de feu des FARDC », a conclu le lieutenant Colonel Ndjike, précisant que la route Goma-Kichanga-Nyanzale reste sous contrôle de l’armée loyaliste.

S’agissant des localités de Kishishe et Bambo, le lieutenant-colonel Guillaume Ndjike a affirmé que « les combats sont en cours, et que le commandant des opérations Sukola II séjourne dans la région de Kichanga, pour superviser les actions des troupes à la ligne de front ».

Au sujet des agitations observées dans la population de Kichanga et ses environs, le porte-parole militaire de l’armée au Nord-Kivu a encore rassuré que tout est revenu à la normale.

« Au niveau d’autres lignes de front, il s’observe une accalmie, à l’exception de l’axe Kichanga où l’armée contient les tentatives de l’ennemi », a-t-il dit. ACP/Kayu/Thd