Tshisekedi : quatre ans pour remettre la RDC dans le concert des Nations

0
457

Kinshasa, 24 janvier 2023(ACP).- Quatre ans  après  l’alternance « pacifique et civilisée » du Pouvoir d’Etat  à Kinshasa, le 24 janvier 2019, la République démocratique du Congo connait son retour dans le concert des nations, sous le leadership du Président Félix Tshisekedi, grâce à sa diplomatie agissante,  a appris  l’ACP  mardi d’une source de la Présidence.

« Sur le plan international, le 5ème Président de la RDC se devait de sillonner le monde pour redorer le blason longtemps terni du Congo de Lumumba. Vendre l’image positive du pays, pour que le Congo soit à nouveau respecté, tout en présentant son atout majeur, celui de « pays solution » dans la crise climatique mondiale », a soutenu la source.

Poignée de main entre Félix Tshisekedi et son homologue américain Joe Biden

« Dans ce quinquennat, la RDC par le biais de son Chef de l’État, Félix Tshisekedi, a notamment occupé, la présidence tournante de l’Union Africaine pendant l’exercice 2021-2022. Le Chef de l’Etat congolais préside présentement la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (11États) et la prestigieuse Communauté de développement des États de l’Afrique Australe (16 États) » a ajouté la même source.

Ouverture aux Leaders du monde

Ce retour de la RDC dans le concert des Nations qui marque le succès du régime Tshisekedi, sur le plan diplomatique, s’est fait accompagner de plusieurs événements  inscrits, désormais, dans l’histoire du pays.

Parmi les plus significatifs, l’on dénombre  la visite du roi Philippe en juin 2022, dont la portée  était  « d’enterrer une page d’histoire douloureuse et ouvrir une nouvelle page de coopération dynamique et privilégiée », selon le président de l’Assemblée nationale, Christophe Mboso.

Il y a également le rapatriement des reliques du premier  Premier ministre, Patrice Emery Lumumba, au cours du même mois, et à qui le pays avait réservé des obsèques dignes, à l’Echangeur de  Limete, en date du 30 juin.

Le Président Félix Tshisekedi aux côtés du Roi Philippe de Belgique

Les sommets  des Chefs d’Etat et des gouvernements membres  organisations africaines tenues à maintes reprises à Kinshasa, démontrant l’attention et  le désir  manifestes des pays africains à vouloir coopérer avec la RDC, dans  divers  domaines.   Des voyages officiels de certains Chefs d’Etat occidentaux et africains s’ajoutent à ces preuves.

D’autres fruits  remarquables des  efforts diplomatiques de  Félix Tshisekedi, à la faveur de  ses nombreux déplacements à travers le monde, sont aussi la mobilisation de nombreux pays, organisations mondiales  et leaders du monde,  contre l’agression  de la RDC par le Rwanda, à travers le M23.

Un grand succès diplomatique dont l’heureux aboutissement a été la levée de  l’embargo  sur l’achat d’armes imposé au pays par les Nations Unies.

Les rencontres directes avec de grandes personnalités de ce  monde tels  les Présidents  Joe Biden des USA, Emmanuel Macron de  France, Vladimir Poutine de  Russie, ponctués de signatures des accords dans divers domaines, constituent également les résultats positifs de cette diplomatie qui ouvre désormais le pays au monde. Sa participation au sommet du G20 et, surtout, à la Cop 26 à Glasgow a laissé des traces.

Avec le sénateur Bob Menendez, président du Comité des affaires étrangères du Sénat américain

Sa  visite officielle aux Emirats arabes unis, en octobre 2021,  fut un déplacement fructueux pour la République démocratique du Congo, qui devait bénéficier de plusieurs investissements.

Tout récemment, la RDC venait de procéder  à la vente et expédition  publique de sa première production d’or vers les Emirats arabes unis, fruit de la coopération gagnant-gagnant avec ce pays du Proche-Orient.

« Il s’agit de la première expédition d’or équitable, par la République Démocratique du Congo, vers les Emirats arabes unis par le biais de sa nouvelle société de droit congolais, Primera Gold RDC s.a. Initiative visant à  garantir des bonnes conditions de travail et de vie aux creuseurs artisanaux vivant dans l’Est de la République démocratique du Congo », avait commenté l’ACP.

Parmi d’autres retombées diplomatiques en perspective, il y a lieu de citer l’arrivée imminente du Saint-Père François, le 31 janvier,  et l’organisation des 9èmes  Jeux de la Francophonie, en juillet 2023.

Une messe d’action de grâce célébrée par l’UDPS à la cathédrale Notre Dame

Le secrétaire général de l’UDPS s’exprimant lors de la messe

Une messe d’action de grâce a été célébrée mardi, à la cathédrale Notre-Dame de Kinshasa, à l’occasion des 4 ans de mandat du Chef de l’Etat, Félix  Antoine Tshisekedi. « Nous avons organisé ce culte d’action de grâce pour remercier le bon Dieu pour  avoir gardé le Chef de l’Etat durant ses 4 ans à la tête du pays », a déclaré Augustin Kabuya, secrétaire général de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), le parti présidentiel, et  organisateur de ladite  messe.

Il a également exprimé sa satisfaction au vu des efforts consentis par le Président de la République, « pour mettre le pays sur les rails dans plusieurs domaines ». « J’invite la population congolaise à renouveler sa confiance au Chef  de l’Etat pour un second mandat aux échéances électorales prochaines, en s’enrôlant massivement, et je les exhorte également au sens de responsabilité », a dit, pour sa part, le député provincial, Jerry Dikala.

Cette messe d’action de grâces a connu la présence de plusieurs  autorités politico-administratives, ainsi que des députés et sénateurs, signale-t-on. ACP/