Le gouvernement tunisien invite les syndicats à un ultime round de négociations

0
101

Kinshasa, 25 janvier 2023 (ACP).- Le gouvernement tunisien a invité la partie syndicale concernée à un ultime round de négociations pour éviter une grève générale sectorielle annoncée les 25 et 26 janvier dans toutes les sociétés de transport aérien, maritime et terrestre, ont rapporté mercredi, les médias étrangers.

 « La Fédération générale du transport a été invitée à une séance de négociations avec la partie gouvernementale aujourd’hui en fin de matinée, au siège du ministère des Affaires sociales, pour poursuivre les négociations au sujet des revendications du secteur après l’échec de la réunion de lundi, qui a duré plus de 12 heures », a révélé mardi lors d’une conférence de presse Slaheddine Salmi, secrétaire général adjoint de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

« La partie syndicale pourrait renoncer à certaines revendications afin de s’épargner des répercussions néfastes de la grève générale sectorielle », a commenté M. Salmi.

Pour rappel, la Fédération générale du transport, filiale de la puissante centrale ouvrière UGTT, avait décidé en date du 28 décembre de décréter une grève générale sectorielle les 25 et 26 janvier 2023.

Elle revendique notamment, l’amélioration des conditions professionnelles et matérielles des employés ainsi que l’application d’une réglementation relative aux participations, entreprises et établissements publics, en plus de la mise en œuvre des accords conclus avec le gouvernement il y a deux ans. ACP/ KHM