Installation de la coordination du caucus Mai-Ndombe à l’UNC

Kinshasa, 05 juin 2019 (ACP).- La coordination du caucus Mai-Ndombe de l’Union pour la nation congolaise (UNC) a été installée mardi, au cours d’une assemblée générale présidée par le secrétaire générale de ce parti politique, le député national Jean Baudouin Mayo Mambeke.

Il s’agit d’une équipe de huit personnes, représentants les huit territoires que compte la province du Mai-Ndombe, dirigée par Me Detty Mbolembe, en qualité de coordonnateur. Cette coordination est renforcée d’un collège de conseillers et un comité de sages.

Le secrétaire général du parti, également membre de ce caucus, a, au nom du président national de l’UNC, Vital Kamerhe, félicité les promus et les a encouragés au travail de terrain afin de faire de sa formation politique «la plus grande, la plus forte et la plus populaire dans la province du Mai-Ndombe».

Jean Baudouin Mayo Mambeke a rappelé à ses pairs le rôle d’un caucus au sein de parti politique, notamment de réunir les ressortissants d’une même contrée autour d’un idéal commun, d’être l’interface entre les structures nationales du parti et la province, d’instaurer la paix et la solidarité entre les ressortissants d’une province, et  d’implanter le parti dans tous les coins et recoins de ladite province.

S’unir pour le décollage du Mai-Ndombe

Illustrant ses propos, le secrétaire général de l’UNC s’est félicité de l’attitude des élus du Mai-Ndombe (députés nationaux et sénateurs), de toutes les obédiences, qui se réunissent et se cotisent pour apporter de l’aide aux nécessiteux et aux victimes d’accidents ou de catastrophes naturelles dans leur contrée.

Me Mayo a exhorté ses camarades du parti à imiter leurs élus, qui prêchent par l’exemple, et à s’unir comme un seul homme, pour le bien du Mai-Ndombe.

«Au regard de potentialités qu’il regorge : eau, forêt, sol et sous-sol ainsi qu’un immense territoire avec une diversité culturelle, le Mai-Ndombe est appelé à être une province riche et développée. Il a à cet effet besoin de l’intelligence, l’énergie, l’amour et la volonté de tous ses filles et fils pour le conduire vers l’optimum», a-t-il affirmé.

Ainsi, il a invité les membres du caucus à soutenir le nouveau gouverneur élu du Mai-ndombe, Mputu Bolenge, et à initier des projets de développement à soumettre à ce dernier pour l’avancement de la province.

Le coordonnateur du caucus, Me Detty Mbolemebe a remercié ses membres pour la confiance accordée à toute son équipe, sollicitant leur concours pour le renforcement de la coordination.

Il a martelé sur la nécessité de travailler pour obtenir le maximum de sièges à tous les niveaux, aux élections de 2023 dans cette province. «Comme des gagneurs d’âme, nous sommes tous des mobilisateurs et propagandistes par excellence, non seulement dans notre province mais aussi à Kinshasa, dans nos familles, nos associations, nos églises et tout autre milieu où nous évoluons au quotidien», a-t-il dit.

Me Mbolembe a demandé aux coordonnateurs territoriaux, qui ont été installés à la même occasion, à être des rassembleurs et à bannir le favoritisme au profit de la méritocratie dans leurs attributions. ACP/Kayu/DNM/KJI/JFM

Partagez cet article