Investiture des gouverneurs du Sankuru et du Sud-Ubangi et critères pour être ministrables

Investiture des gouverneurs et vice-gouverneurs du Sankuru et du Sud-Ubangi et critères pour être ministrables dans le gouvernement Ilukamba, à la « une » des journaux kinois parus jeudi 08 août 2019.

Agence congolaise de presse (ACP) ouvre son quotidien sur le Président, Félix Tshisekedi qui a investi par ordonnance les gouverneurs du Sankuru, Joseph Stéphane Mukumadi et celui du Sud-Ubangi, Jean Claude Mabenze. La même ordonnance a investi également Paul Tchyabilo et Zéphyrin Zabusu respectivement vice-gouverneur du Sankuru et du Sud-Ubangi, ajoute le média public.

Toujours en politique, l’agence nationale fait savoir que le Premier ministre, Ilunga Ilunkama a fixé certains critères pour être « ministrable » dans son gouvernement, entre autres la compétence, l’intégrité, la capacité de travailler en équipe.

La presse mère poursuit que le choix des « ministrables », dans le cadre de la coalition CACH-FCC, devrait obéir à certains critères notamment, ne pas faire l’objet des condamnations judicaires fermes en République Démocratique du Congo (RDC) ou à l’étranger, veiller à la représentativité significative du genre et à l’équilibre géopolitique, envoyer un signal positif aux personnes vivant avec handicap, avoir la capacité de travailler sous l’autorité du Premier ministre et signer un contrat de performance entre le ministre titulaire et le chef du gouvernement, parmi les exigences du Premier ministre.

«Vital Kamerhe déplore une campagne de diabolisation contre sa personne», titre dans le même chapitre ACP, indiquant que le directeur de cabinet du Président de la République, a déploré dans une  mise au point, une campagne de diabolisation orchestrée  contre sa personne par une chaîne de télévision privée, en lui attribuant des allégations mensongères.

«Gouvernement Ilunkamba : voici le critériumu», titre Forum des As. Les candidats au futur Gouvernement  ne devraient pas faire l’objet des condamnations judiciaires fermes en RDC ou à l’étranger, écrit le journal, poursuivant qu’ils doivent adhérer au code de conduite du Gouvernement de la République.

Le journal de la 11ème rue Limete poursuit, en outre que le FCC est déjà fin prêt avec la liste de ses ministres, ajoutant malheureusement que devant refléter la majorité parlementaire FCC-CACH, le « bateau » Ilukamba n’a pas vocation à embarquer tout le monde.

La Prospérité annonce de son côté que le Premier ministre Sylvestre Ilunga sera mardi prochain chez le Président de la République. Après l’investiture des gouverneurs dans les provinces du Sankuru et du Sud-Ubangi, la consœur fait savoir que Joseph Stephan Mukumadi, gouverneur de la province du Sankuru a rassuré la communauté de cette entité à rétablir la paix et à consolider l’unité ainsi qu’à amorcer les travaux du développement de cette province.

Le Potentiel commente les consultations officielles pour la formation du Gouvernement et écrit que le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi travaille encore à la confection de son premier gouvernement.

Investiture des gouverneurs du Sankuru et du Sud-Ubangi et critères pour être ministrables

Investiture des gouverneurs et vice-gouverneurs du Sankuru et du Sud-Ubangi et critères pour être ministrables dans le gouvernement Ilukamba, à la « une » des journaux kinois parus jeudi 08 août 2019.

Agence congolaise de presse (ACP) ouvre son quotidien sur le Président, Félix Tshisekedi qui a investi par ordonnance les gouverneurs du Sankuru, Joseph Stéphane Mukumadi et celui du Sud-Ubangi, Jean Claude Mabenze. La même ordonnance a investi également Paul Tchyabilo et Zéphyrin Zabusu respectivement vice-gouverneur du Sankuru et du Sud-Ubangi, ajoute le média public.

Toujours en politique, l’agence nationale fait savoir que le Premier ministre, Ilunga Ilunkama a fixé certains critères pour être « ministrable » dans son gouvernement, entre autres la compétence, l’intégrité, la capacité de travailler en équipe.

La presse mère poursuit que le choix des « ministrables », dans le cadre de la coalition CACH-FCC, devrait obéir à certains critères notamment, ne pas faire l’objet des condamnations judicaires fermes en République Démocratique du Congo (RDC) ou à l’étranger, veiller à la représentativité significative du genre et à l’équilibre géopolitique, envoyer un signal positif aux personnes vivant avec handicap, avoir la capacité de travailler sous l’autorité du Premier ministre et signer un contrat de performance entre le ministre titulaire et le chef du gouvernement, parmi les exigences du Premier ministre.

«Vital Kamerhe déplore une campagne de diabolisation contre sa personne», titre dans le même chapitre ACP, indiquant que le directeur de cabinet du Président de la République, a déploré dans une  mise au point, une campagne de diabolisation orchestrée  contre sa personne par une chaîne de télévision privée, en lui attribuant des allégations mensongères.

« Gouvernement Ilunkamba : voici le critérium », titre Forum des As. Les candidats au futur Gouvernement  ne devraient pas faire l’objet des condamnations judiciaires fermes en RDC ou à l’étranger, écrit le journal, poursuivant qu’ils doivent adhérer au code de conduite du Gouvernement de la République.

Le journal de la 11ème rue Limete poursuit, en outre que le FCC est déjà fin prêt avec la liste de ses ministres, ajoutant malheureusement que devant refléter la majorité parlementaire FCC-CACH, le « bateau » Ilukamba n’a pas vocation à embarquer tout le monde.

La Prospérité annonce de son côté que le Premier ministre Sylvestre Ilunga sera mardi prochain chez le Président de la République. Après l’investiture des gouverneurs dans les provinces du Sankuru et du Sud-Ubangi, la consœur fait savoir que Joseph Stephan Mukumadi, gouverneur de la province du Sankuru a rassuré la communauté de cette entité à rétablir la paix et à consolider l’unité ainsi qu’à amorcer les travaux du développement de cette province.

Le Potentiel commente les consultations officielles pour la formation du Gouvernement et écrit que le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi travaille encore à la confection de son premier gouvernement.

Partagez cet article