Ituri: le gouverneur de province appelle à l’unité pour attirer   les investisseurs 

Bunia, 13 Juillet 2019 (ACP).- Le gouverneur de province de l’Ituri,  Jean Bamanisa Saidi, a appelé vendredi les fils et filles de sa juridiction à l’unité  pour  que cette jeune  province soit accessible aux investisseurs, peu après l’investiture de son gouvernement et l’adoption à l’unanimité   du programme d’action de celui-ci par les députés provinciaux.

Lors d’une séance extraordinaire organisée dans la salle de plénières de l’organe délibérant provincial, il a déclaré que  “notre premier objectif reste  la sécurité sur toute m’étendue de la province. Autant le chef de l’Etat a dit qu’il ne sera pas président tant que ça va continuer à avoir de troubles dans certaines zones, nous aussi nous disons que nous allons nous battre pour que l’insécurité puisse s’arrêter”..

Jean Bamanisa Saïdi a aussi  remercié  les députés provinciaux  pour  le travail abattu  dans l’examen du  programme d’action et pour   les amendements y  apporter  ainsi que pour  l’investiture de ministres provinciaux nommés, il y de cela trois semaines.

Avec l’investiture du gouvernement provincial et l’adoption de son programme d’action,  l’exécutif provincial dispose désormais d’une feuille de route  pour  matérialiser la vision de Jean Bamanisa l de transformer l’Ituri  en une petite Suisse” au regard de ses innombrables richesses.

Les acteurs politiques et ceux de la société civile estiment que l’heure est venue  de travailler en énergie afin de soutenir le programme ambitieux du gouvernement provincial  en vue  relever les défis  sécuritaire et infrastructurel, préalables pour le décollage effectif de la province de l’Ituri.

Plaidoyer pour l’industrialisation de la province

Après la présentation de ce programme, la majorité de personnalisées abordées par l’ACP encouragent  l’autorité provinciale dans ses efforts de recherche des investisseurs  pour  implanter des industries en Ituri.

Ils ont fait savoir que l’industrie est non seulement un facteur important dans  la création de richesses mais aussi   pour  résorber le chômage particulièrement chez les jeunes.

Tablé sur une prévision budgétaire estimée à 87 milliards de francs congolais, le programme d’actions de Jean Bamanisa gravite autour de quatre(4) axes à savoir; la bonne gouvernance et restauration de l’autorité de l’Etat, diversité économique et accélération de la croissance de production, accès aux services sociaux de base et enfin développement du capital humain, environnement et changement climatique, souligne t-on. ACP/FNG/ZNG/NIG/FMB

Partagez cet article