Ituri : les exactions perpétrées à Djugu et Mahagi  sont l’œuvre d’ un certain Mathieu Ngujolo Chui, selon les FARDC 

Bunia, 14 juin 2019 (ACP).- Les exactions qui sont perpétrées dans le territoire de Djugu et celui de Mahagi sont l’œuvre d’un certain Ngujolo avec son groupe armé qui sème la terreur et la désolation dans ces deux(2) entités, a révélé jeudi devant la presse le Major Jerry Gbelo Bazonga l du  Service de communication et de l’information des FARDC.

Il a expliqué que la situation qui prévaut actuellement dans le territoire de Djugu et Mahagi est caractérisée par les tueries, violences atroces, incendie de cases entraînant un mouvement de déplacement massif de population de ces deux(2) territoires vers les zones plus sécurisées.
“Les FARDC condamnent ces actes terroristes et ignobles et informent l’opinions nationale et internationale que toutes ces exactions sont l’œuvre d’un certain Ngujolo  et de son groupe armé”, a-t-il dit.

Selon le  major Jerry Gbelo,  mardi  un hélicoptère de la Monusco a essuyé de tirs de ce groupe armé lors de son passage au niveau de la localité de Jiro  dans le territoire  à Djugu.

Dans le but de favoriser une grande implication de toutes les couches dans l’éradication de ce groupe armé, a-t-il fait savoir, le chef d’Etat-major adjoint en charge des opérations et renseignement le lieutenant général Gabriel Amisi Kumba a multiplié des nombreux contacts avec les chefs de secteurs et chefferies, les autorités politico-administratives, les élus provinciaux de l’Ituri.

au nom de la haute hiérarchie des FARDC, il a demandé à  la population de collaborer avec l’armée nationale et à se désolidariser de ces ennemis de la paix avant de réaffirmer  l’engagement des FARDC à  poursuivre avec les opérations de traque et de neutralisation de ce groupe armé jusqu’à son dernier retranchement.

Arrestation de cinq(5) présumés assaillants 


En outre cinq(5) présumés assaillants ont été arrêtés par les vaillants éléments des FARDC dans la localité de Jiba située à plus de 100km au nord de Bunia en chefferie des Bahema-Nord dans le territoire de Djugu.

Le porte-parole des FARDC en Ituri le lieutenant Jules Ngongo a signifié que ces malfrats munis de machettes et de flèches ont été surpris dans leur cachette pendant les patrouilles de combat de forces loyalistes.

Il a relevé que l’arrestation de ces présumés assaillants est le fruit de la collaboration entre la population et les FARDC ajoutant que ceux-ci seront transférés à Bunia. ACP/Fng/Kayu/DNM/KJI/JFM/CKM/GMM/GNM

Partagez cet article