Journée porte ouverte sur les droits de l’homme et participation citoyenne dans la commune de Kinshasa

Kinshasa, 09 septembre (ACP).- Les autorités de la commune de Kinshasa ont échangé lundi 09 septembre avec la population de leur juridiction sur les notions des droits de l’homme et  participation citoyenne, au cours de la Journée porte ouverte organisée par l’ONGDH ” Action contre les violations des droits des personnes vulnérables (ACVDP), en partenariat avec le centre Carter à travers son  programme Maison des Droits de l’Homme (MDH).

Cette activité qui s’est déroulé sous le thème : « Sensibilisation pour une meilleure protection des droits de l’homme et participation  citoyenne », les participants ont échangé sur des problèmes liés aux droits de l’homme, à la redevabilité, à l’environnement, à l’hygiène, à l’insécurité et aux diverses tracasseries surtout celles d’ordre administratif.

Le chef de bureau de cette entité, Kima Watete, assumant l’intérim du Bourgmestre adjoint de la commune de Kinshasa, a expliqué à l’assistance le fonctionnement et l’organisation  de la municipalité, avant de répondre aux différentes préoccupations concernant les violations des droits humains, soulevées par les habitants.

Il a rassuré la population de la volonté des dirigeants de mettre un terme à toutes ces tracasseries et pour ce faire, il a transmis à chacun son numéro de contact téléphonique, comme l’exige la notion de la participation citoyenne.

La cheffe des rues du quartier Boyoma 1 dans la même commune, Alphonsine Kiala a remercié l’ONG « ACVDP » pour cette initiative louable, indiquant que cette journée a été d’une importance capitale, car elle leur a permis de connaître leurs droits et de comprendre comment participer de façon citoyenne à la gestion de la chose publique.

Le président de l’ACVDP, Crispin Kobolongo, a de son côté, noté que cette séance a été la dernière de la première phase des activités qui se clôtureront le 10 septembre prochain dans la commune de la Nsele par l’organisation d’une tribune d’expression populaire..

Ces activités dont l’objectif est d’améliorer les conditions des droits de l’homme dans la ville de Kinshasa, s’inscrivent dans le cadre du Projet de sensibilisation pour une meilleure protection des droits de l’homme et participation citoyenne dans la capitale congolaise. ACP/Kayu/KJI


Partagez cet article