Kasaï central : pas de rébellion à la prison centrale de Kananga, affirme  Célestin Beya Mukoko

Kananga,  07 mai 2019 (ACP).- Le ministre provincial sortant de la Justice pour le Kasaï central, Célestin Beya Mukoko, a confirmé à l’ACP, l’inexistence d’une quelconque tentative de rébellion dans le chef des anciens miliciens de Kamuina Nsapu, actuellement en détention préventive dans la prison centrale de Kananga.

Célestin Beya Mukoko  l’a déclaré à l’issue d’une mission d’enquête effectuée dans cette maison carcérale en compagnie du vice-gouverneur sortant,  Manix Kabuanga Kabuanga, en rappelant toutefois les nombreuses réclamations des concernés pour solliciter leur libération au motif que le combat mené entre 2016 et 2017 a abouti au changement intervenu au sommet de l’Etat.

Selon lui, ces anciens miliciens ont déploré la justice à double vitesse à leur endroit, estimant être victimes de l’arbitraire étant donné que certains de leurs collègues arrêtés pour le même motif ont été libérés en son temps.

L’autorité provinciale a pris acte de leurs préoccupations pour les transmettre au gouvernement de la République pour compétence étant donné qu’il s’agit d’une situation dépassant les limites de ses prérogatives. ACP/Fng/May/CFmb

Partagez cet article