Kasaï Oriental : suspension préventive du chef de groupement de Bakwa Mulumba à Lupatapata

Lupatapata, 20 juillet 2019 (ACP).– Le chef de groupement de Bakwa Mulumba, secteur de Mukumbi en territoire de Lupatapata, Fortunat Tshibumbu Nkatshikatshi, est suspendu préventivement de ses fonctions sur décision administrative de l’administrateur du territoire, Jean-Crispin Mbiya Mutambayi, rendue public jeudi dernier.

Il est reproché à ce chef de groupement, des manquements administratifs dont l’insubordination et mauvais encadrement de ses administrés qui ont occasionné l’incendie d’une quinzaine de cases dans le village de Mibala Kanyenga, provoqué par un groupe d’inciviques qu’il soutenait dans la course au pouvoir coutumier.

Ces inciviques  étaient armés d’armes blanches lorsqu’ils ont attaqué avec violence la localité victime. A cet effet, le chef de secteur de Mukumbi est chargé d’ouvrir une action disciplinaire à charge de l’intéressé pour une sanction exemplaire.

Remise  de l’ordre à Mibala Kanyenga

 Le conseil territorial de sécurité de Lupatapata, réuni sous la présidence de l’administrateur du territoire, Jean-Crispin Mbiya Mutambayi, s’engage à remettre de l’ordre et la sécurité des personnes et de leurs biens dans le village de Mibala Kanyenga, en groupement de Bakwa Mulumba, victime de violence d’un groupe d’inciviques.

Le conseil local de sécurité dit avoir arrêté des stratégies pour assurer la cohésion dans cette partie de la province du Kasaï Oriental, en vue d’appeler la population qui a fui le village, de retourner pour s’occuper de leurs travaux champêtres.

Pour le conseil de sécurité, il est urgent de restaurer l’autorité de l’Etat sur l’ensemble de cette entité à vocation agricole et d’exploitation artisanale de diamant. Les autorités de la police ont été enjointes de traquer la bande de criminels, auteurs présumés de cette insécurité pour qu’ils répondent de leurs actes. ACP/FNG/JFM

Partagez cet article