KCC reprend  l’exportation  et la vente de son cobalt

Kinshasa, 16 mai 2019 (ACP).- Kamoto Copper Company (KCC) vient de reprendre timidement  l’exportation et la vente de son cobalt depuis le mois d’avril dernier, a appris l’ACP d’une source proche de cette entreprise.

Selon la source, cette reprise timide concerne une quantité limitée du cobalt certifiée conforme à la règlementation de transport au niveau tant national qu’international sur les niveaux d’uranium. Les faibles niveaux de radioactivité détectés à ce jour dans l’uranium ne présentent aucun risque pour la santé et la sécurité. Grâce à des solutions opérationnelles provisoires, KCC avait produit au 31 mars 2019, environ 930 tonnes de cobalt   conformes à la réglementation applicable. Cela représente environ 22,5% de la production totale de cobalt à dater de janvier 2019, indique la même source.

L’exportation et la vente du cobalt de KCC a été suspendue depuis  novembre 2018 à cause de la détection de l’uranium, à des niveaux dépassant la limite acceptable dans l’hydroxyde de cobalt que produit par cette joint-venture détenue à hauteur de 25% par la Générale des carrières et des mines (Gécamines) et 75% par le groupe Glencore à travers  sa filiale congolaise Katanga Mining.

Par ailleurs, la source indique que la reprise des exportations de la société KCC reste sujette aux modifications en fonction des procédures d’exportation régulière de la RDC, qui incluent la surveillance continue par l’Agence congolaise de l’énergie atomique (CGEA) et par les autorités minières compétentes.

En outre, les deux partenaires de cette co-entreprise dont Katanga Mining et la Gécamines poursuivent la collaboration avec le ministère des Mines de la RDC et la CGEA sur la solution technique à long terme, laquelle vise l’installation d’une usine d’échange d’ions. La KCC continue d’explorer diverses solutions provisoires alternatives tant opérationnelles que réglementaires, devant lui permettre ainsi de reprendre l’exportation et la vente d’une quantité importante de cobalt, indique-t-on. ACP/FNG/Cfm/JLL

Partagez cet article