Kinshasa : démarrage de l’opération «Kin Bopeto» dans la commune de Kalamu

Kinshasa, 11 juillet 2019 (ACP).- Le bourgmestre de la commune de Kalamu Jean Claude Kadima a lancé officiellement mercredi à Kinshasa, l’opération “Kin bopeto”  pour l’assainissement  de sa municipalité   au cours d’une cérémonie organisée au rond-point Victoire.

Il  a fait savoir que cette opération s’inscrit dans la vision du gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka, qui   tient à rendre salubre la capitale. Ces travaux, a-,a-t-il dit, se dérouleront en trois phase à savoir : la lutte contre le phénomène Kuluna, la lutte contre l’insalubrité, et  lutte contre les tapages diurnes et nocturnes, soulignant qu’ils seront exécutés avec le concours de toutes les couches de la population.

Il s’agit, entre autres, de l’ONG « Bel air », une brigade ad hoc composée d’une vingtaine des policiers, les pasteurs des différentes églises parsemées dans la commune, les chefs des quartiers ainsi que des jeunes quartiers bénéficiaires desdits travaux.

Des matériels de travail nécessaires ont déjà été mis à disposition par l’Hôtel de ville, notamment des bottes, des chariots, des gilets, des motos, sans oublier des postes de décharge publique aménagés à certains coins stratégiques etc.

De leur côté, les structures commises à cette opération ont promis d’apporter leur soutien  pour le succès   de l’opération dans cette municipalité.

 Réfection de l’avenue Oshwe

 Par ailleurs,  une équipe d’agents de l’Office de Voiries et Drainage (OVD) s’emploi depuis mardi à la réfection de  l’avenue Oshwe au quartier Matonge, dans la commune de Kalamu,  dans le cadre  du programme d’urgence du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi.

Selon un des ingénieurs rencontrés sur place, les travaux concernent, le tronçon compris entre le stade  «Tata Raphaël et le couloir madiaKoko»,  et consistent au remplissage des nids de poules et au compactage de la chaussée.  Il a également affirmé que les travaux prendront plus de temps que la durée de  six jours initialement prévus, suite à l’état marécageux de la zone en réhabilitation. ACP/FNG/KJI/JFM

Partagez cet article