Kinshasa : le ministre provinciale de l’Environnement décrète l’opération «zéro tolérance en matières d’immondices»

Kinshasa, 03 juillet 2019(ACP).-  Le ministre provinciale de l’Environnement, tourisme et aménagement de la ville, Didier Tenge Te Litho, a décrété mercredi à Kinshasa, dans son secteur, «zéro tolérance en matières d’immondices  et des tapages diurnes et nocturnes ainsi que zéro tolérance en matière d’abattage d’arbres et de certains comportements inciviques».

Didier Tenge Te Litho l’a fait savoir, à l’occasion du lancement de l’opération de l’assainissement de la ville province de Kinshasa «Kin Bopeto» sur instruction du gouverneur de la Ville province de Kinshasa qui entend voir la capitale redorer son image d’antan.

Cette opération, a-t- il annoncé,  a coïncidé avec la Journée mondiale sans sacs plastiques et l’autorité veut que les maisons communales soient des modèles et qu’ils relayent les messages sur la salubrité en vue d’assainir l’environnement que toute la population veut voir sain.

Les institutions publiques doivent aussi être exemplaires dans cette «opération Kin Bopeto», a-t-il souligné, avant d’ajouter que des mesures impopulaires accompagneront ce travail.

Selon le ministre provinciale de l’Environnement, dans les six premiers mois, les Kinois vont palper du doigt les résultats attendus quant à l’amélioration de la salubrité de la ville. L’Etat veut recouvrer ses espaces et la brigade  en charge de l’environnement veillera à l’application stricte de l’édit 003 du 09 septembre 2003 relatif à l’assainissement de la ville. Cette loi, a-t- il dit, rend obligatoire  les occupants de grandes et petites artères de balayer 10 mètres tout autour de leurs parcelles. Faute de quoi, a- t- il précisé, ils sont passibles à payer des amendes conformément à la loi.

«J’ai la lourde charge de faire une évaluation commune par commune et transmettre à la hiérarchie un rapport avec des propositions assorties des sanctions», a t- il laissé entendre. En outre, il a souligné que  tout sachet trouvé sur la place publique ou devant un immeuble sera retourné dans les parcelles devant lesquelles ces immondices ont jonché.

En effet, pendant toute sa tournée qu’il effectuée dans la commune de la Gombe, accompagné des bourgmestres titulaire et adjointe, Didier Tenge Te Litho a interpellé et sensibilisé à la fois ses administrés sur la nécessité d’assainir la ville, afin de vivre en paix et en bonne santé. ACP/ Fng/May

Partagez cet article