Kongo central : destruction de 6.000 litres d’eau minérale impropre à la consommation à Boma

Boma, 14 avril 2019 (ACP).- Le Service de quarantaine animale et végétale (SQAV) a détruit dernièrement 6.000 litres d’eau minérale, a relevé  samedi à l’ACP, l’Ir Gaudry Nzita Nzita, chef de poste SQAV Boma.

Cette eau minérale, importée de l’Europe depuis 2011, a été détruite en présence de tous les services œuvrant aux frontières : l’Office congolais de contrôle (OCC), la Direction générale des douanes et accises (DGDA), l’Agence nationale des renseignements (ANR) et la police aux frontières.

Le propriétaire de cette marchandise n’a pas été révélé. Toutefois, le transitaire Bolloré avait pris l’engagement de se débarrasser de cette eau impropre à la consommation pour reprendre les conteneurs vides. Cette destruction a été faite par inversion et par incinération des emballages.

Cinq autres conteneurs contenant des produits alimentaires se trouvent abandonnés au port de Boma depuis 2009, a relevé le Service de quarantaine animale et végétale.

Selon les sources portuaires, la Ligne maritime congolaise (LMC), armateur et transporteur de ces produits venus de l’Europe, se prépare à amorcer la procédure de destruction par la saisie officielle de SQAV habilité à le faire.

L’Ir Nzita Nzita, chef de poste de SQAV/Boma, nouvellement affecté dans ce service à Boma, provient de Lufu où il a assumé les responsabilités

111.713.507 FC de recettes réalisées en 2018 par le  SQAV

 Par ailleurs, Le Service de quarantaine animale et végétale (SQAV) de Boma a réalisé durant l’année 2018, les recettes de l’ordre de 111.713.507 FC conte 109.289.745,517 FC en 2017, soit une augmentation de 2.423.761,483 FC, a indiqué vendredi à l’ACP l’Ir Nzita Nzita, chef de poste SQAV à Boma. Ces recettes, a-t-il renchéri, proviennent de taxes à l’importation et à l’exportation du port maritime de Boma et du petit port de Kungu.

Sur les 111.713.507 FC réalisés, 109.289.745,517 l’ont été au port maritime de Boma et 494.000 FC au petit port Kungu. Le chef de bureau Nzita a émis le vœu de voir son service être doté d’un muni laboratoire pour les analyses. ACP/Fng/Fmb/NIg

Partagez cet article