Kongo Central : le plan de travail et le budget annuel de PAPAKIN présentés au gouverneur de province

Matadi, 12 juillet 2019 (ACP).- Une délégation du Programme d’appui aux pôles d’approvisionnement de Kinshasa en produits vivriers et maraîchers (PAPAKIN) a présenté, jeudi à Matadi, au gouverneur du Kongo Central, Atou Matubunana Nkuluki, le plan de travail et le budget annuel de cette structure, a-t-on appris vendredi du gouvernorat.

Conduite par la ministre provinciale de l’Agriculture, Pauline Mvibudulu, la délégation de PAPAKIN comprenait notamment son coordonnateur Popaul Kizungu et le représentant du secrétaire général à l’Agriculture, Jean-Pierre Ibalanky.

Elle a échangé avec l’autorité provinciale sur l’implication de la province dans le suivi, le rôle de l’agriculture dans la province, l’accompagnement du paysan agriculteur et les réalisations prévues au niveau des territoires de Mbanza-Ngungu, Madimba et Songololo où ce programme est exécuté.

Le gouverneur de province a réaffirmé la priorité accordée au secteur agricole et reconnu la place de choix qui doit être accordée au paysan agriculteur, compte tenu de son rôle important dans la société.

Avant l’entretien avec le chef de l’exécutif provincial, la même délégation s’était entretenue avec la ministre provinciale de l’Agriculture, Pauline Mvibudulu, qui a émis le vœu de voir PAPAKIN s’étendre dans d’autres territoires de la province du Kongo Central.

Atelier de présentation du PTBA 2018-2020

Le conseiller Ditona Phanzu, représentant de la ministre provinciale de l’Agriculture du Kongo Central, a présidé, jeudi à l’hôtel Salem à Matadi, l’atelier de présentation du plan de travail et budget annuel 2018-2020, dont l’objectif était de solliciter l’appropriation et l’accompagnement des autorités provinciales pour l’atteinte des résultats dans cette province qui a un secteur agricole important.

L’atelier d’un  jour a regroupé une trentaine de personnes, notamment les administrateurs des territoires de Madimba et Mbanza-Ngungu, les membres du comité provincial de suivi et de coordination et l’inspecteur provincial de l’agriculture.

Après les exposés, les discussions ont tourné autour du respect de l’approche genre, du renforcement des capacités en leadership pour encourager les femmes à accepter les postes de responsabilité et le volet infrastructures des routes de desserte agricole et l’intégration de l’aspect environnemental.

Les participants ont apprécié les réalisations de PAPAKIN et souhaité son extension vers les autres territoires de la province. ACP/DNM/May/Mpk

Partagez cet article