Kwilu : vulgarisation à Bandundu du plan d’action provinciale  sur  la lutte contre le mariage d’enfants.

Bandundu, 13 août 2019 (ACP).- Le gouverneur de la province du Kwilu, Willy Itsundala Asang, a ouvert lundi  dans la ville de Bandundu, l’atelier de vulgarisation du plan d’action provinciale  sur  la lutte contre le mariage d’enfants,  organisé  par la division provinciale du Genre, Famille et Enfant(GFAE), au profit des administrateurs de  cinq territoires que compte cette province, ainsi que des responsables des associations partenaires.

Dans son discours d’ouverture, le gouverneur Itsundala a, sollicité l’implication de tous pour combattre avec acharnement le mariage précoce sur toute l’étendue de la province du Kwilu,  afin  de parvenir d’ici 2013, à une société faite des familles stables et équilibrées. Il a demandé  aussi  aux participants de répercuter ce message à la base pour sa matérialisation sans faille, avant de signer l’acte d’engagement pour la lutte contre le mariage d’enfants.

Ce plan d’action, indiqué-t-on, consiste à assurer une meilleure protection des enfants et à réduire de 20% de leur engagement dans des unions conjugales précoces d’ici 5 ans. Il vise aussi notamment à améliorer l’accès et la qualité des services sociaux en faveur des adolescents en situation difficile, à sensibiliser les adolescents et les familles sur les conséquences  de l’engagement précoce en union conjugale et sur la perception culturelle de la fille, à améliorer la gouvernance politique ainsi que le cadre légal et réglementaire.

La cheffe de division du GFAE, Ndombe Kapinga Marie-Aimée, a appelé  les parents et autres responsables à jouer  leur rôle d’encadrement des enfants. Car, a-t-elle souligné, le mariage précoce est une des pires formes de violation des droits des enfants  et constitue l’un des facteurs de sous-développement dans la province du Kwilu. ACP/Fng/ZNG/wet/JLL/CKM

Partagez cet article