La candidature du Ghana au secrétariat de la Zone de libre-échange évoquée à la Présidence de la République

Kinshasa, 10 juin 2019 (ACP).- Les questions en rapport avec la présence des militaires ghanéens au sein de la MONUSCO et celles liées à la candidature du Ghana au secrétariat de la Zone de libre-échange ont été au centre de l’entretien que le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo a eu, lundi à la Cité de l’Union africaine, avec M. Dominic Nitiwul, ministre de la Défense du Ghana.

L’homme d’État du Ghana a déclaré à la presse qu’il a été envoyé par le Président du Ghana, Nana Addo Dankwa Akufo, en sa qualité de chef des armées ghanéennes, pour discuter de ces deux questions. Il a indiqué qu’il a remercié le Président Felix-Antoine Tshisekedi pour le soutien qu’il apporte au travail que font les 460 soldats ghanéens au sein de la MONUSCO. Ce qui, a-t-il dit, ne fait que renforcer les relations entre Kinshasa et Accra.

M. Nitiwul a indiqué, par ailleurs, qu’il a échangé avec le Chef de l’État de la candidature du Ghana au secrétariat de la Zone de libre-échange, ajoutant qu’il s’est félicité de constater que le Président Félix Tshisekedi apporte son soutien total à cette candidature afin que le Ghana abrite le secrétariat de la Zone de libre échange en Afrique.

Aussi, a-t- il fait savoir, il le lui a remercié de tout cœur au nom de tous les peuples du Ghana. Pour le ministre ghanéen de la Défense, la RDC est un géant en sommeil et quand elle se réveillera, elle aidera au renforcement du développement de toute d’Afrique. ACP/DNM/JGD/Fmb

Partagez cet article