La COSAP invite les  ménages kinois à  appliquer les  mesures  de prévention du paludisme

Kinshasa 06 mai 2019 (ACP).- Mme Elodie Muzigiriwa,  coordonatrice nationale du Collectif des organisations de la société civile pour la santé et la lutte contre le sida (COSAP), a  invité les  ménages kinois à  appliquer avec rigueur les mesures  de prévention du paludisme, afin de réduire la fréquence de décès due à cette pathologie, au cours  d’un entretien avec l’ACP.

Selon elle, la population kinoise doit prendre au sérieux la situation du paludisme et agir en conséquence, estimant que chaque kinois doit se considérer comme un acteur principal de lutte contre la malaria en dehors de l’Etat.

L’l’hygiène et l’assainissement, font partie des moyens efficaces pour prévenir et combattre  ce fléau, a déclaré Mme  Muzigiriwa, indiquant que d’après une étude  récente menée par sa structure,  la ville Kinshasa avec environ 12 millions d’habitants, produit plus de 10 mille tonnes de déchets ménagers par jour, qui malheureusement finissent par s’accumuler dans les rivières et les caniveaux, à cause de la mauvaise gestion des déchets par les citoyens et ainsi que l’absence d’une politique étatique relatif  à l’assainissement de la ville.

Tout en recommandant  au gouvernement d’intensifier la sensibilisation des  ménages contre le paludisme,  la coordonatrice nationale du COSAP,  plaide pour qu’une campagne de distribution des moustiquaires imprégnées d’insecticides, soit le plus vite organisée dans la capitale.

Le COSAP a été à la base d’une lettre ouverte adressée au ministère de la Santé publique fustigeant la distribution des moustiquaires imprégnées de marque Dawa/Tawa « sous dosées » d’insecticides, rappelle-t-on. ACP/Kayu/GMM/Wet/KJI/JLL/CKM

 

Partagez cet article