La Fondation Bokeleale sensibilise au changement social et de comportement dans la lutte contre le tabac

Kinshasa, 19 juin 2019 (ACP).- Les effets négatifs que le tabac a sur la santé pulmonaire a été développé, mercredi, dans la salle polyvalente de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), dans la commune de la Gombe, par le directeur du Programme national de lutte contre les toxicomanies et substances toxiques (PNLCT/Ministère de la Santé), Mbuyu Muteba, à l’occasion de la Journée de sensibilisation au changement social et de comportement en matière de lutte contre le tabac, organisée par la Fondation Bokeleale pour le développement intégré (FBOKEDI).

Deux temps forts ont marqué cette activité, il s’agit des interventions sur les effets négatifs que le tabac a sur la santé pulmonaire, le rôle fondamental des poumons dans la santé et bien-être des tous ainsi que  tabac et tuberculose, développés respectivement par Mbuyu Muteba et la Dr Mélanie Ngutuka, pneumologue aux cliniques Universitaires de Kinshasa

Abordant le 1er thème, M. Mbuyu a énuméré les 23 maladies liées au tabac (du système nerveux, cardio-vasculaires, du tube digestif, du fœtus, bucco-pharyngées, de l’ORL) qui développent souvent un cancer. Il a parlé aussi de l’influence négative du tabac sur les finances, les causes du tabagisme ainsi que les méthodes pour changer de comportement et arrêter de consommer le tabac. La communication de Dr Mélanie Ngutuka a portée sur le rôle fondamental des poumons dans la santé et les effets négatifs du tabac sur la santé pulmonaire.

Pour sa part,  le président de la FBOKEDI, Djo Bolinsomi a lancé un appel aux partenaires intervenant dans le secteur de la santé en vue de programmer et  de réaliser des activités d’éducation sociale en matière de lutte contre la consommation du tabac. Le représentant de l’OMS a invité le gouvernement à adopter et  à mettre en œuvre des politiques visant à réduire la demande de tabac et à promouvoir le sevrage tabagique.

Cette journée a été organisée en collaboration avec le Réseau inter-ONG de développement (RIOD), le Programme national de lutte contre les toxicomanies et les substances toxique (PNLCT) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Rappelons que le tabac a été découvert chez les Incas en Amérique-latine par les explorateurs. ACP/FNG/DNM/GMM/Fmb/JLL/CKM/GNN

Partagez cet article