La FRPI engagée dans  le processus de démobilisation de ses éléments

Bunia,17 mars 2019 (ACP).- La milice Force de résistance patriotique de l’Ituri (FRPI) s’est engagée dans  le processus de  démobilisation de ses éléments pour la restauration de la paix durable dans cette région instable depuis 18 ans, a déclaré le chef de cette milice Mbandu Adirodu, lors d’une cérémonie organisée dans la localité de Kamati située à plus de 80km dans la collectivité des Walendu-Bindi, dans le territoire d’Irumu en  l’Ituri (Nord-est de la RDC).

Le chef Mbandu Adirodu a, à cette occasion, remis symboliquement une arme AK47 et un chargeur au responsable adjoint de la 32ème région militaire en charge des opérations et renseignement devant le gouverneur ad intérim de l’Ituri Pacifique Keta Upar, du coordonnateur du mécanisme national de suivi de l’accord d’Addis-Abeba, Claude Ibalanky, de la cheffe du bureau de la Monusco/Bunia Cécilia Piazza, les membres du comité provincial de sécurité et les élus provinciaux de la région.

Pour le chef de la FRPI,  le geste de son mouvement est une réponse à l’appel de paix lancé par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

Il a exprimé son soutien aux actions du Président Félix Antoine Tshisekedi de restaurer la paix sur l’ensemble du pays, indiquant que ses éléments sont prêts pour leur pré-cantonnement dans les trois sites ciblés au niveau de cette entité coutumière.

Le coordonnateur du mécanisme national de suivi de l’accord d’Addis-Abeba et émissaire de paix du Président de la République,  Claude Ibalanky a rassuré les uns et les autres de l’accompagnement par le gouvernement de la République pour un aboutissement heureux de ce processus qui s’inscrit dans le cadre de la culture de la paix, de réconciliation nationale et de la stabilité à travers le pays.

La localité de Kamati, l’un de bastion de la FRPI, était pendant cette cérémonie sous la protection des casques bleus de la Monusco. Les militaires des FARDC et les éléments de FRPI se sont installés côte-à-côte dans une ambiance de famille, souligne-t-on. La FRPI est une milice armée et parti politique basée dans la ville de Tcheyi au Sud-ouest de la ville de Bunia dans le territoire d’Irumu.

Le Président Félix Tshisekedi, rappelle-t-on, avait invité, lors de sa visite au mois dernier à Béni, dans le Nord-Kivu, les éléments des groupes armés à renoncer aux armes et à regagner la société. “Je dis à tous les frères qui sont dans les groupes armés ceci : l’heure du changement a sonné. Ce que vous faisiez avant, vous devez le jeter dans les oubliettes pour toujours. Une ère nouvelle a commencé. Le nouveau gouvernement vous tend les mains,” avait-il déclaré. Le Président congolais avait dit aux combattants des groupes armés que des programmes de démobilisation, désarmement et réinsertion leur sont ouverts comme voies de sortie. ACP/Mathieu Yoha/khonde

Partagez cet article