La ministre du Genre réaffirme l’engagement du gouvernement dans la finalisation du plan national stratégique

Kinshasa, 15 mai 2019 (ACP).- La ministre du Genre, enfant et famille Chantal Safou Lopusa, a réaffirmé mercredi l’engagement du gouvernement congolais dans la finalisation du plan national stratégique du développement (PNSD) pour une émergence à l’horizon 2030.

Mme Safou qui s’exprimait à l’occasion de la commémoration de la journée internationale de la famille, célébrée chaque 15 mai, a indiqué que, ce plan va  permettre à son ministère de mener une réflexion en matière de la famille et de l’environnement pour aboutir à la formation d’une politique nationale.

Elle a aussi fait savoir  que cette journée donne l’opportunité  de mieux connaitre les questions relatives à la famille ainsi que les processus socio-économique et démographique qui les affectent. Elle offre également l’occasion de mettre en lumière différends points d’intérêt et d’importance pour les familles, avant de mettre un accent sur le rôle que la famille joue en soutenant la réalisation de l’ODD 13 afin de permettre aux familles de passer à des économies plus propre et plus résiliente, c’est à dire à évoluer vers une économie à faible émission de carbone.

Le thème retenu cette année au niveau international, s’intitule « Famille et action  pour le climat ». Ce thème a renchéri  la ministre, met un accent sur les politiques familiales et la lutte contre le changement climatique en prenant comme modèle les Objectifs du développement durable (ODD 13) qui stipulent que « prendre d’urgence des mesures pour lutter contre le changement climatique et leurs répercussions ainsi que deux de ces cibles principales dont le cible 13 à 2 qui parle de l’incorporation des mesures relatives au changement climatique dans les politiques, les stratégies, et la planification nationale et la cible 13 à 3 de l’amélioration de l’éducation, la sensibilisation et les capacités individuelles et institutionnelles en ce qui concerne l’adaptation au changement climatique, l’atténuation de leurs effets et la réduction de leur impact systèmes d’alerte rapide ».

Tandis que le thème national choisi : « Familles congolaises, face aux changements climatiques, quelles sont les mesures à prendre ? ».

Quid du réchauffement climatique ?

La ministre du genre a expliqué le réchauffement climatique comme étant un phénomène qui se manifeste par une augmentation de température moyenne océanique et de l’air, induit par la quantité de la chaleur piégée à la surface terrestre, mesurée depuis plusieurs décennies du fait des émissions de gaz à effet de serre (Co2, tec…), ajoutant que des enjeux socioéconomique, politiques, sanitaires, environnementaux, voire géopolitique ou moraux suscitent des nombreux débats, à l’échelle internationale ainsi que les controverses.

Néanmoins, depuis 2000, un consensus émerge sur le fait que les effets du réchauffement se font déjà sentir de manière significative et devrait s’accroitre à moyen et long terme. Dans toute l’Afrique, des chercheurs, des personnalités, des agriculteurs, des défenseurs de l’environnement et des chefs d’Etats  demandent à ce que des mesures soient prises à l’échelle internationale pour lutter contre ce fléau et aider les pays pauvres à combattre ses répercussions.

L’attention était dans un premier temps focalisée sur la conférence internationale des Nations Unies sur le changement climatique, organisée à Copenhague du 7 au  19 décembre 2009, qui a abouti à l’adoption d’un accord de portée restreinte visant à combattre le réchauffement planétaire, suivi d’autres rencontres du même genre sur l’échelle planétaire.

Mais il reste beaucoup de progrès à faire et nombreux sont les africains qui estiment que les pays doivent s’investir davantage sur la scène internationale comme sur le plan intérieur.

Mme Safou a enfin procédé au lancement de la quinzaine des activités consacrées sur la famille. Instituée par l’Assemblée générale de l’ONU le 20 septembre 1993, cette journée est célébrée chaque 15 mai, marquerait la journée internationale des familles à travers la résolution 47/237. ACP/Kayu/DNM/Wet/Kji

Partagez cet article

One thought on “La ministre du Genre réaffirme l’engagement du gouvernement dans la finalisation du plan national stratégique

  1. Pingback: istanbul escort

Comments are closed.