La participation des jeunes femmes au processus de paix permettra d’instaurer une paix durable

Kinshasa, 13 août 2019 (ACP).- La participation des jeunes femmes au processus de paix permettra d’instaurer une paix durable en RDC, a indiqué mardi au cours d’un entretien avec l’ACP, Mme Susan Sebit, membre du programme « Coraweiss », une ONG internationale pour la consolidation de la paix.

Selon Mme Sebit,  les femmes  particulièrement touchées par les conflits, sont non seulement victimes  de violences sexuelles mais également forcées de se déplacer  voir disparaitre leurs familles.

De ce fait, il est primordiale qu’elles participent aussi au processus de paix et à sa consolidation, car elles sont mieux outillées et savent comment résoudre les difficultés, a dit Mme Sebit, avant  de déplorer la marginalisation et l’exclusion des femmes  lors des rencontres relatives au règlement   de conflit.

Lorsque la situation des femmes est évoquée, ce sont toujours les femmes âgées qui prennent la parole, or les jeunes font aussi face à de grandes difficultés qui ne sont souvent pas prises en compte, lors des différents pourparlers, a encore  indique la source.

Il y a lieu, d’après Mme Sebit, d’instaurer un programme d’action des jeunes pour la paix et la sécurité,  dirigé par des jeunes femmes pour leur permettre de s’exprimer. ACP/FNG/ZNG/Wet     

Partagez cet article