La RDC affrontera le vainqueur d’Egypte-Tchad mercredi en quarts de finale de l’AfroCAN 2019

Kinshasa, 23 juillet 2019 (ACP).- L’équipe nationale de basket-ball masculin de la RDC, les Léopards, affrontera le gagnant du match Egypte-Tchad, mercredi 24 juillet au Palais des sports Salamatou Maiga à Bamako, au Mali, en quarts de finale de la 1ère édition de la FIBA AfroCan.

Les fauves congolais  ont validé leur billet pour les quarts de finale en enregistrant leur deuxième succès du tournoi face aux Super Eagles du Nigéria par 81-55, dimanche en groupe B. Ils avaient gagné leur premier match devant le Kenya par 65-82, vendredi 19 juillet.

Quatre pays se sont déjà qualifiés à l’issue de la dernière journée de la phase de groupes, à savoir, outre la RDC,  l’Angola, le Mali et la Tunisie.

L’Angola a battu le Maroc 68-57  en groupe C, tandis que le Mali s’est imposé devant la Côte d’Ivoire sur la marque de 86-63, en groupe A. La Tunisie a dominé, de son côté, l’Egypte en l’emportant par 68, en groupe D.

Maxi Munanga Shamba (RDC) dans le Top 5

 Maxi Munanga Shamba a terminé parmi les 5 majeurs de la phase de groupes.  Le joueur de 25 ans était en grande forme contre le Nigéria, qui l’a vu récolter 18 points, 3 rebonds, 7 passes décisives et 3 vols avec un jugement d’efficacité de 23 points.

 Childe Dundao (Angola) : L’arrière de 1.90m affiche une moyenne de 19.5 points, 4 rebonds et 1.5 interception en 30.3 minutes par match et reste concentré avant les quarts de finale. Le jeune homme s’est montré décisif une fois encore pour son pays en faisant montre d’un grand talent lors de la victoire face à une talentueuse équipe du Maroc. Il a engrangé 18 points, pris 7 rebonds, réalisé 3 passes décisives et 3 interceptions.

Le meneur de jeu de 21 ans qui a représenté l’Angola lors des éliminatoires africaines de la Coupe du monde de basketball FIBA 2019, affiche une moyenne de 17.5 points, 5 rebonds, 4.5 passes décisives et 2.5 interceptions par match dans le tournoi de Bamako.

Amboudou Kadirou Karaboue (Côte d’Ivoire) : Bien qu’il soit du côté des perdants – son pays s’étant incliné face au Mali- l’ailier de 23 ans a fait étalage de son grand talent qui devrait est nécessaire mardi lorsque les Ivoiriens seront face au Kenya, en match de qualifications pour les quarts de finale.

Mohamed Rassil (Tunisie) : Le joueur de 1.90m a terminé meilleur marqueur avec 19 points, complété de 4 rebonds dans la défaite 86-63 de son équipe face au Mali. Toutefois, il termine le tour préliminaire avec une moyenne de 17 points, 5.5 rebonds et 2.5 passes décisives par match.

 Benke Diarouma (Mali) : Diarouma (24 ans) s’est démarqué parmi les joueurs maliens lors d’une soirée où ils avaient le devoir de maintenir leur invincibilité, ce qu’ils ont réussi face à la Côte d’Ivoire dans le groupe A. L’ailier fort de 2.06 m a totalisé 16 points et 8 rebonds pour éviter à son équipe le piège des matchs de qualification pour les quarts de finale.

Mohamed Rassil (Tunisie) : L’ailier de 21 ans n’a eu d’autre choix que de rehausser son niveau de jeu lorsque l’expérimenté Youssef Gaddour a quitté le terrain dans le troisième quart-temps en raison d’une blessure légère, avant d’être exclu dans le quatrième quart-temps.

 Rassil (2.02 m) a marqué 14 points, pris 3 rebonds et 2 interceptions face à l’Egypte, et il termine le tour préliminaire avec une moyenne de 11 points et 2.5 rebonds par match. ACP/ZNG/Wet/JFM

Partagez cet article