La Société civile environnementale recommande l’arrêt de l’attribution des concessions forestières

Kinshasa, le 02 juillet  2019 (ACP).- Les Organisations de la société civile environnementale (OSC) de la RDC signataires de la  « Note de position sur l’attribution des nouvelles concessions forestières reprises par l’Etat congolais » ont recommandé au ministre de l’Environnement et développement durable de respecter les dispositions légales et réglementaires et de s’abstenir d’attribuer des concessions forestières  pour ne pas violer l’article 23 de la loi portant code forestier qui autorise  l’exploitation forestière en RDC dans les forêts de production permanente.

Selon la note de position parvenue mardi à l’ACP,  les acteurs de la société civile ont fait cette recommandation lors d’une réunion organisée à Kinshasa dans la dernière semaine du mois de juin 2019, à l’initiative du Réseau ressources naturelles (RRN) en vue d’examiner la situation relative à l’attribution des nouvelles concessions forestières reprises par l’Etat congolais.

En outre, ils exigent la mise en place d’un cadre multi-acteurs devant réfléchir sur la réalisation de la programmation géographique des futures allocations et la publication de tous les contrats signés et non publiés pour faciliter leur consultation, notamment, auprès des administrations locales concernées.

Le démarrage du processus d’institution des forêts de production permanente conformément à la réglementation en vigueur et l’annulation pure et simple de  tous les contrats des concessions forestières ayant fait l’objet de dernières allocations en violation des textes légaux et réglementaires en vigueur figurent également parmi les propositions faites au ministre de tutelle.

Entre 2015 et début 2019, constatent les signataires de la note, le ministre de l’Environnement et développement durable a procédé à la signature des nouveaux contrats  des concessions  forestières  à la suite des reprises par l’Etat Congolais de certains titres forestiers non convertis et concessions autrefois  attribuées.  Cette  attribution s’est effectuée par  les arrêtés ministériels portant reprise par l’Etat Congolais des concessions   concédées à des entreprises d’exploitation forestière. Il s’agit de la Forestière SARL, ITB, MEGABOIS et de SEFOCO,  Sicobois, Tala Tina et Riba Congo, Safo, Maison NBK service, Enra, Compagnie des Bois. ACP/ ZNG/KJI/JLL/CKM/GNN

   

Partagez cet article