L’AJPC dément les allégations sur un arrêté portant prévention de l’insécurité au Lualaba

Kinshasa, 04 mai 2019 (ACP).- Le  président de l’Association des jeunes progressistes du Congo (AJPC), Aimé Ntambue, proche allié du gouverneur de la province du Lualaba Richard Muyej, dément les allégations qui circulent dans les réseaux sociaux sur l’existence d’un arrêté portant prévention de l’insécurité dans la province du Lualaba, au cours d’une conférence de presse tenue  dans son bureau situé dans la commune de la  Gombe à Kinshasa.

Il a fait savoir que contrairement à ces rumeurs qui sont l’œuvre des  personnes de mauvaise foi, la province du Lualaba reste ouverte et hospitalière à toute personne, sans tenir compte de son appartenance ethnique  ni de son rang social, encore moins de son obédience politique.

«Les autorités du Lualaba sont prêtes à barrer la route à toute personne qui de près ou de loin cherche à semer la psychose entre les provinces de la RDC, a martelé  Aimé Ntambue, avant de soutenir que cette province a connu des avancées très significatives depuis l’arrivée du gouverneur Richard Muyej Mangez Mans à sa tête.

Pour lui, ce digne fils du pays a la volonté ferme de multiplier  d’avantage des efforts pour faire de  cette dernière une province forte, vivable et plus belle qu’avant.

Le président national de  l’AJPC a plaidé pour des sanctions exemplaires à l’endroit des auteurs de ces allégations de nature à  créer la psychose et la haine tribale  en République Démocratique du Congo en général et dans la province de Lualaba en particulier. ACP/Fng/Zng/May

Partagez cet article

One thought on “L’AJPC dément les allégations sur un arrêté portant prévention de l’insécurité au Lualaba

  1. Pingback: deep web hidden wiki

Comments are closed.