Lancement officiel de la Dynamique nationale des femmes candidates

Kinshasa, 17 mai 2019 (ACP).- La ministre du genre, enfant et famille, Chantal Safou Lopusa, a procédé vendredi à l’hôtel Béatrice dans la commune de la Gombe, au lancement officiel de la Dynamique nationale des femmes candidates (DYNAFEC) de la République démocratique du Congo (RDC). Mme Carine Kanku Tshikala, qui en est la coordinatrice, souhaite d’en être l’ouvrière en vue d’améliorer la participation effective de la femme et de la jeune fille dans les espaces décisionnels du pays.

L’objectif poursuivi de cette structure, a souligné la coordinatrice, est de cibler le cadre normatif, les capacités  de femmes, au niveau individuel, collectif et organisationnel, les institutions politiques et les différents acteurs sociaux, au niveau communautaire, provincial et national. «Nous aspirons toujours à nous positionner dans divers espaces, mais aussi à lutter pour le positionnement des autres femmes qui aspirent à des postes de décisions», a indiqué  Mme Kanku.

Elle a toutefois souligné dans de termes simples que la DYNAFEC se veut un cadre de soutien aux femmes leaders qui voudront à un moment donné de leur vie se porter candidates à n’importe quelle élection ou briguer un poste nominatif.

Mme Kanku, également vice-présidente du Front citoyen pour la République (FCR) a remercié, à cet effet tous les organismes et partenaires qui se sont investis dans la formation et le renforcement des capacités de la femme candidate, notamment l’Union Européenne, la NDI, l’ONU Femmes, la MONUSCO, le Centre Carter, la Belgique, le Canada, la Suède, l’Allemagne et les différentes organisations de la Société civile impliquées dans les différentes initiatives.

De son côté, Mme Elysée Ntumba, présidente de l’Association des femmes de l’Agence congolaise de presse (ACP), s’est réjouie de la prise de conscience et de la mobilisation des femmes pour lutter contre la sous représentativité de celles-ci aux prochains scrutins. Elle a par ailleurs précisé que les femmes doivent s’accrocher les unes aux autres afin de bannir toutes les discriminations, avec ou sans l’appui des certains partis politiques. ACP/Kayu/JGD

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partagez cet article