Le banditisme urbain de plus en plus maitrisé par la police au district de Mont-Amba, selon le commissaire principal

Kinshasa, 1er avril 2017 (ACP).- Le commissaire principal de la police de Mont-Amba, l’un des quatre districts de Kinshasa, Freddy Mutata Nyembo a affirmé lundi, au cours d’un échange avec l’ACP, que les éléments de la Police nationale congolaise (PNC) de sa juridiction ont maté le banditisme urbain mieux connu sous la désignation du phénomène « Kuluna ».

Cette situation, a-t-il indiqué, a sensiblement baissé depuis la fin de l’année 2018, grâce à de nouvelles stratégies mises en place par son équipe dans le cadre du renforcement de la police de proximité, signalant que la PNC travaille en association avec les chefs des quartiers, en sensibilisant les parents et les responsables d’écoles et des églises, face à l’ampleur de la situation afin qu’eux aussi, à leur tour, répercutent le même message à l’intention de leurs enfants, auteurs de certains actes d’incivisme.

Ainsi, il a invité les éléments de la police de son ressort à demeurer dans la discipline pour garantir un climat de confiance vis-à-vis de la population du district de Mont-Amba, estimant que cette attitude amènerait les habitants  à dénoncer  les malfrats et  des actes de vandalisme dont ils sont  souvent victimes.

Le commissaire principal Freddy Mutata Nyembo a révélé que plusieurs  réunions  stratégiques  sont actuellement tenues à l’intention des agents de la police, visant à les conscientiser sur la recherche de la paix et la sécurité dans la contrée. Pour lui, «la population n’est nullement l’ennemie de la police mais un partenaire avec lequel cette dernière est censée collaborer pour assurer la sécurité dans la cité». ACP/Kayu /DNM/Cfm/Mpk/JLL

Partagez cet article

One thought on “Le banditisme urbain de plus en plus maitrisé par la police au district de Mont-Amba, selon le commissaire principal

  1. Pingback: agencia de viajes en managua

Comments are closed.