Le challenge pour le gouvernement reste l’érection d’un palais des sports à Kinshasa, déclare Papy Nyango

Kinshasa, 20 février 2019 (ACP).- Le ministre des Sports et Loisirs, Papy Niango Iziamay Mushemvula, a déclaré, mardi, que le grand challenge pour le gouvernement congolais reste l’érection d’un palais des sports au complexe omnisports du stade des Martyrs, à Kinshasa, dans le cadre de l’amélioration des infrastructures sportives.

La déclaration a été faite en ce lieu lors de sa visite d’encouragements aux athlètes de plusieurs disciplines, trouvés en pleine séance d’entraînement. Dirigeants et athlètes congolais méritent des félicitations et des encouragements au vu des conditions difficiles dans lesquelles ils travaillent et préparent les compétitions nationales et internationales, a-t-il reconnu.

Papy Niango a, à cette occasion, précisé qu’il est venu faire un état des lieux de l’ensemble du mouvement sportif étant donné qu’il prépare déjà son départ du gouvernement. Il cherche à identifier ce qui a été bien fait, et ce qui ne l’a pas été pour une amélioration dans l’avenir, a-t-il encore dit avant de rétablir que beaucoup de choses ont été réalisées en 2018, entre autres, l’augmentation de 13 pour cent de l’allocation financière.

Laquelle a permis au gouvernement congolais de réhabiliter et de construire certains stades comme ceux de Kazamba à Kikwit, Socol à Boma, à Mbuyi-Mayi, à Mbandaka et à Kisangani. D’autres choses, a-t-il cependant souligné, restent à réaliser notamment la budgétisation du mouvement sportif pour sa prise en charge efficace.

A une question sur la préparation des judokas de la RDC pour le championnat d’Afrique au mois de mars prochain à Bujumbura, au Burundi, le ministre des Sports a demandé que soient évitées l’improvisation et l’arrivée tardive des athlètes sur le lieu de la compétition. ACP/Kayu/DNM/Wet/JFM

Partagez cet article