Le chef de travaux Nkiere Bel Kiansil proclamé docteur en lettres et civilisations françaises

Kinshasa, 09 août 2019 (ACP)- Le chef de travaux Nkiere Bel Kiansil Namwize a été  proclamé vendredi docteur en lettres et civilisations françaises à l’Université de Kinshasa (UNIKIN) avec la mention «grande distinction», à l’issue de la soutenance publique de la thèse de doctorat intitulée « La dramaturgie de Norbert Mikanza : structure, esthétique et idéologie ».

Cette recherche de 661 pages a examiné la dramaturgie de l’œuvre de Mikanza à travers un corpus de sept pièces de théâtre en analysant les trois axes, à savoir la structure, l’esthétique et l’idéologie. L’idéologie est entendue comme l’ensemble de comportements sous-tendus par les croyances qui soutiennent des attitudes, des manières d’être comme moteur de l’action humaine, a-t-il dit, soulignant que l’idéologie en tant que produit de la société, revient souvent dans les pièces de théâtre de Mikanza pour montrer «ce qui peut être et ce qui se cache dans la société réelle».

Le récipiendaire a ajouté que la société des pièces de théâtre bien que fictive, fait en effet, étalage d’un certain nombre de faits, soit qui dépassent, soit ceux auxquels il tente de faire face. L’impétrant a précisé qu’à ce niveau, il s’infiltre le contexte d’une idéologie à la fois transmise par le récit des pièces de théâtre et par le dramaturge lui-même.

Le texte de théâtre mikanzien, a–t-il poursuivi, est irréductible à la réalité historique et sociale, en suggérant une idéologie identifiée comme celle de l’homme congolais qui a connu et traversé des étapes surchargées d’impositions et de manque de total de liberté. D’où, la naissance des possibles engagements dans l’idéologie de nationalisme soutenu par la reconnaissance des droits du peuple au sein de l’espace national et par la réclamation du changement et de la vraie l’autonomie, a-t-il soutenu.

Mikanza et ses compatriotes dramaturges font retenir en écho les particularités des valeurs thématiques favorables caractérisables dans l’exaltation de la tradition. Ces dramaturges, indique-t-il dans sa thèse, soutiennent  notamment les valeurs de solidarité, de dignité, de moralité, de justice, de bonne gouvernance en combattant toutes les manifestations inhibitrices du bien-être socio-culturel et politico-économique.

Cette thèse a été examinée par le jury composé entre autres, de son promoteur, le Pr Makolo Muswaswa, le président du jury, le Pr Mokoha Monga Adogo, le membre effectif, le Pr Yoka Lye Mudaba et le secrétaire du jury, le Pr Abata Diabar Sona, tandis que la séance académique a été présidée par le secrétaire général académique de l’UNIKIN, le Pr Eustache Banza Somwe.ACP/DNM/JLL

Partagez cet article