Le CorPPN entend sécuriser les aires protégées pour la promotion du tourisme en RDC

Kinshasa, 29 avril 2019 (ACP).- Le Corps pour la protection des parcs nationaux et réserves Apparentées (CorPPN), une  structure nouvellement créée par le gouvernement, entend sécuriser les aires protégées pour la promotion du tourisme en RDC, a indiqué samedi à Kinshasa, commandant adjoint du CorPPN  M. Benoit Kisuki Mathe, responsable adjoint en charge des questions administratives, logistiques et financières de ce Corps.

Selon le commandant adjoint  du CorPPN M. Kisuki, cette mission principale qui consiste à assurer la sécurité des aires protégées et les réserves naturelles, permet au gouvernement non seulement de valoriser les aires protégées à travers la promotion du tourisme et les recherches scientifiques mais aussi d’assumer ses responsabilités au niveau international concernant la conservation de la biodiversité et la conservation des éco systèmes.

Il va ensuite assumer ses responsabilités dans la protection des écologies qui entrent dans le mécanisme de la lutte contre le changement climatique. Parlant du tourisme, il a  souligné que le CorPPN contribue à la sécurité de la présence des touristes dans les différents sites afin de susciter la confiance des visiteurs qui, selon lui, considèrent la RDC comme un laboratoire naturel devant leur faciliter des recherches dans les parcs.

Pour lui, ces visites occasionnent des effets multiplicateurs pouvant ramener des devises au pays , notamment par l’achat des visas, des réservations des hôtels et l’organisation des activités culturelles et folkloriques dans ces milieux pour valoriser notre culture.

Le commandant adjoint M. Kisuki, le CorPPN a  donc un rôle important à jouer dans la sensibilisation de ce secteur pour la promotion du tourisme et dans l’encadrement des  jeunes étudiants et des étrangers pour leurs recherches en vue de connaitre le comportement, les mouvements et l’alimentation de certains animaux dans ces milieux naturels. La RDC qui a signé des conventions internationales pour la protection de différentes espèces a l’obligation de protéger ses parcs pour la survie de la biodiversité et autres.

Il en appelle à l’appropriation de la mission du CorPPN pour son amélioration tout en émettant le vœu de voir le gouvernement mettre les moyens conséquents pour leur permettre de bien sécuriser ces aires protégées afin de contribuer économiquement et socialement au développement du pays. Le CorPPN, une structure nouvellement créée par le gouvernement à travers l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), a été mis en place au mois de juillet 2018 par ordonnance du Président de la République nommant un commandement de ce corps qui est opérationnel depuis septembre 2018.

La RDC, un pays à destination touristique

Par ailleurs, le commandant adjoint M. Kisuki a indiqué que la RDC est un pays à destination touristique par le fait qu’elle dispose des espèces animales qu’on ne trouve nulle part au monde. Selon lui, cette destination touristique a comme privilège l’attraction des touristes et chercheurs pour découvrir ces espèces rares.

L’objectif du CorPPN, a-t-il dit, est de ramener le niveau de sécurité des aires protégées au standard de l’Union internationale pour la conservation de la nature qui exige à un éco garde de surveiller dans un parc à savane 12 km2 et dans la forêt 19 km2.

Le CorPPN a en son sein 4.000 paramilitaires évoluant sur le terrain. Ce chiffre,  selon le commandement de ce corps, est loin d’être suffisant pour assurer correctement la sécurité, car cela  nécessite au moins pour le moment 6 à 8.000 éco gardes dans une période à court terme.

Toutefois, il a salué l’esprit managérial du directeur général du CorPPN,  Aguru Mamba qui ne ménage aucun effort pour permettre à ce service d’améliorer ses performances dans la sécurisation des aires protégées.

A ce sujet, le CorPPN félicite le Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui a promis de promouvoir le tourisme dans les aires protégées de la RDC, tout en lui demandant de faire de ce corps une structure capable de se déployer sur le terrain afin de pacifier les aires protégées et de satisfaire le besoin international de la curiosité. ACP/Kayu/GMM /NIG/JLL/CKM

Partagez cet article