Le gouverneur de province à la tête d’une marche de soutien aux équipes de la riposte contre Ebola

Kinshasa, 23 août 2019 (ACP).- Le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Carly Nzanzu Kasivita, a initié et conduit jeudi dans la ville de Goma, capitale provinciale, une marche en collaboration avec la coordination générale de la riposte à la maladie à virus Ebola (MVE) de Goma, afin de soutenir le mécanisme de la réponse à cette pathologie, indique un communiqué du ministère de la Santé parvenu vendredi à l’ACP.

Tous les partenaires de la RDC dans la riposte, toutes les grandes institutions publiques et privées, les services de sécurité, les partis politiques, les Associations, les forces vives et autres organisations tant nationales qu’internationales, y compris la communauté, ont pris part à cette manifestation de masse.

La marche est partie du stade de l’Unité à la tribune publique en passant par les différents Ronds-points notamment des Forces armées, Tshikudu, de l’Indépendance et de Rutshuru. Il y a eu plus d’un millier de marcheurs sur près de 10 km à travers la ville de Goma.

Le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita a saisi l’occasion pour rappeler que « l’épidémie a commencé dans le territoire de Beni, mais aujourd’hui, elle a atteint Goma et le Sud-Kivu. Cela est justement dû au manque d’un détail très important, notamment l’engagement communautaire. C’est pourquoi, je félicite et remercie tout celui qui a marché avec le slogan Stop Ebola ».

De son coté, le Dr Stève Ahuka, expert attaché au secrétariat technique du Comité multisectoriel de la riposte à la maladie à virus Ebola, a réitéré le sentiment de reconnaissance pour les efforts fournis et conjugués par les autorités de la province du Nord-Kivu à tous les niveaux.

Pour lui, cette marche de soutien s’inscrit dans le cadre du renforcement de l’engagement, non seulement des autorités provinciales et des communautés des zones touchées par la MVE, mais également de toutes les forces vives du Nord-Kivu et témoigne ainsi leur contribution à la lutte contre ce fléau et leur volonté de mettre fin à cette épidémie dans leur contrée.

Le Dr Bashir Mbodj, incident manager de l’OMS/Goma a, par ailleurs,  souligné que toutes les interventions que les partenaires ont mené aux côtés des autorités de la République démocratique du Congo visent à interrompre la chaine du virus Ebola afin d’arrêter véritablement la propagation de la maladie et prévenir sa transmission dans les autres contrées, ainsi que dans les pays voisins de la RDC. « Malgré les différents défis, nous avons pu installer 8 laboratoires, 10 Centres de transit (CT), 7 Centres de traitement Ebola (CTE), vacciner plus de 200.000 personnes et nous comptons près de 900 guéris », a indiqué le Dr Bashir Mbodj. Cependant, a-t-il dit, les défis auxquels la riposte est confrontée sont, notamment, l’insécurité dans quelques zones de santé qui ne nous permet pas de travailler convenablement, ainsi que la mobilisation et l’adhésion totale des communautés. « La cérémonie d’aujourd’hui nous réjouit, car elle nous a permis de sensibiliser les populations vers une éradication définitive de la MVE au Nord-Kivu et partout dans le pays », a conclu le Dr Bashir Mbodj. ACP/DNM/Cfm/MPK/JLL/CKM 

Partagez cet article