Le ministre  de l’Aménagement rappelle l’intransigeance de la loi sur l’empiètement de l’espace public

Kinshasa, 19 juillet 2019 (ACP).- Le ministre provincial de l’Environnement, tourisme et aménagement de Kinshasa, Didier Tenge Te Litho, a rappelé jeudi, l’intransigeance de la loi sur l’empiètement des espaces publics de l’Etat et la salubrité dans toute la ville de Kinshasa, lors d’une tournée dans les différents quartiers de la commune de Gombe.

Le ministre a expliqué que les descentes sur le terrain visent à vulgariser et à sensibiliser la population aux mesures contenues dans le programme d’assainissement du gouvernement provincial dirigé par le gouverneur, Gentiny Ngobila Mbaka, articulé principalement autour de l’opération « Kin-bopeto », qui concerne le changement de mentalité en matière de l’hygiène du milieu, la protection de la faune, de la flore et des cours d’eau.

La mise en œuvre de ces mesures, a-t-il souligné, s’exécute en synergie avec les autres ministères provinciaux. «L’Etat congolais est désormais déterminé à faire appliquer la loi et à imposer son autorité», affirme-t-il. Concernant la protection de l’espace public, de l’environnement et de l’embellissement de la ville de Kinshasa, les horticulteurs communément appelés « fleuristes » ont été mis à contribution pour planter des fleurs et des arbres sur les places phares de la capitale.

La brigade verte, d’assainissement et d’opération Kin-propre à la suite de du ministre provincial Tenge ont aussi procédé, le même jour, au renouvellement de verdage du boulevard du 30 juin à partir de la place de la chancellerie des Ordres nationaux jusqu’aux environs de l’immeuble « Intelligent », siège du gouvernement central.

Dans le cadre de cette opération M. Tenge Te Litho a signifié que les églises et les terrasses doivent fonctionner dans des endroits fermés. ACP/DNM/nig

Partagez cet article