Le ministre de l’EPSP contre les spéculations sur les résultats de l’Exétat, l’élection du gouverneur du Sud-Ubangi et la situation à l’Union de la presse du Congo (UNPC)

A la « une » des journaux parus jeudi 11 juillet 2019, à Kinshasa, la mise en garde du ministre a.i de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Emery Okundji, contre toute spéculation sur les réseaux sociaux concernant la publication des résultats de l’Examen d’Etat édition 2019, l’élection du gouverneur de la province du Sud-Ubangi et la situation qui prévaut à l’UNPC.  

« Le ministre Okundji met en garde contre les spéculations sur la publication des résultats de l’Examen d’Etat », titre Agence congolaise de presse (ACP). Le ministre a.i de l’Enseignement primaire, secondaire et professionnel (EPSP), Emery Okundji met en garde contre toute spéculation sur les réseaux sociaux concernant la publication des résultats de l’Examen d’Etat édition 2019, précisant  que «seul et alors seul le communiqué du ministre de l’EPSP» annoncera le début de publication des résultats qui se fera avec le concours de toutes les sociétés de télécommunication. Par ailleurs, le ministre de l’EPSP invite tous les candidats ayant passé les épreuves sur l’ensemble du territoire national au calme en attendant l’annonce officielle, conclut la presse officielle.

Au chapitre électoral, l’agence nationale indique que le bureau de la Commission électorale nationale indépendante(CENI) a proclamé provisoirement élus, Jean Claude Mabenze Gbey Benz et Zéphirin Zabusu Liwolo, respectivement gouverneur et vice-gouverneur de la province du Sud-Ubangi, à l’issue de l’élection organisée le même jour à l’Assemblée provinciale. «L’élection de gouverneur et vice-gouverneur du Sankuru est reportée au 20 juillet 2019 pour des raisons d’ordres technico-logistique et pour préserver la sécurité et la paix au niveau de la province», a annoncé le président de la CENI, Corneille Nangaa, au sujet de l’élection du gouverneur et du vice-gouverneur de la province de Sankuru initialement prévu au 13 avril.

Les présidents honoraires et membres de l’Union nationale de la Presse du Congo (UNPC), interpellés par la crise qui prévaut au sein de la corporation ainsi que les membres du comité directeur et des commissions se sont réunis en vue de trouver une solution idoine pour la sortie honorable de cette crise, écrit la presse mère.

Trois recommandations ont été faites, notamment le président du comité directeur doit se mettre à la disposition de la commission de discipline pour un réexamen du dossier et doit retirer sa plainte en cours au niveau de la justice, la commission de la carte devra mêmement réexaminer le dossier de la radiation des journalistes tandis que la commission de l’audit devra faire la lumière sur la gestion du comité directeur. Tout devra se faire dans le respect des statuts de l’Union pour une solution au niveau du tribunal des Pairs. Pendant le temps de l’audit, le président incriminé devrait se dessaisir de la gestion quotidienne de l’UNPC pour ne pas gêner l’action de l’audit. «Votre présence en ce lieu me réconforte, car elle coïncide avec le déroulement du procès en cours devant les instances judiciaires de Kinshasa, relatif à la tentative de spoliation par un groupe de mafieux non autrement identifiés d’une partie de la concession abritant le siège administratif de l’ACP. En vous souhaitant une cordiale bienvenue, l’Agence Congolaise de Presse, à travers ma modeste personne, a aussi besoin, comme vous pouvez le constater, du soutien de l’UNPC pour qu’aucune portion de sa concession ne soit spoliée», reprend le mot de bienvenue prononcé par le Directeur général de l’ACP, Lambert Kaboyi.

Sur la communication du ministre Emery Okundji, Forum des As note qu’aucun  résultat des épreuves de l’examen d’Etat, édition 2018-2019 n’est disponible jusque-là. Cette précision du ministre intérimaire de l’EPSP fait suite aux folles rumeurs qui courent comme une trainée de poudre, depuis quelques jours dans les rues de Kinshasa faisant état des résultats fin prêts de ce concours national, explique le journal, signalant par ailleurs, que chaque récipiendaire obtiendra son diplôme juste après la publication des résultats.

D’un sujet à un autre, l’heureux élu de l’élection de gouverneur du Sud-Ubangi,  Jean Claude Mabenze Gbey Benz l’a emporté avec 17 voix contre ses adversaires Cléophas Koli (7 voix) et Joachim Taila Nage (3 voix), précise le tabloïd, rappelant que le 21 juin dernier, le Conseil d’Etat avait annulé l’élection du gouverneur du Sud-Ubangi, alors que Jean-Claude Mabenze, officiellement issu du regroupement de la Coalition des démocrates (CODE) de Jean-Lucien Busa Tongba, avait été déclaré vainqueur.

A propos de la corporation des journalistes, le quotidien note au sujet de l’UNPC que son président,  Kasonga Tshilunde est suspendu pour une durée de 60 jours 
pour permettre à l’audit extérieur de faire son travail.
Sur le même sujet, La Prospérité  souligne que ce sont les présidents honoraires et membres d’honneur de l’UNPC qui ont fait des recommandations.

 

Partagez cet article