Le ministre des Transports sollicite l’accompagnement de son administration pour relever les défis

Kinshasa, 10 septembre 2019 (ACP).- Le ministre entrant des Transports et voies de communications, Didier Mazengu Mukanzu a sollicité l’accompagnement  de tous les services de son administration en vue de relever les défis de la mobilité des Congolais et de leurs biens sur l’ensemble du territoire national.

Il a lancé cet appel lundi à Kinshasa, au cours de la cérémonie de remise et reprise avec le vice-Premier ministre, ministre intérimaire des transports et communications, Azarias Ruberwa Manywa, en présence de l’actuel vice-ministre aux transports et voies de communications, Jacques  Yuma Kipuya.

Le ministre des transports a promis de poursuivre avec le même  élan, les actions amorcées par son prédécesseur dans le cadre de l’amélioration de la vie sociale de la population, avant de remercier, aussi bien, le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour la confiance placée en sa modeste personne  et  l’ancien  Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange, sénateur à vie et autorité morale du Front commun pour le Congo (FCC) pour l’avoir désigné à ce poste.

Auparavant, le vice-Premier ministre, ministre des transports et communications, Azarias Ruberwa, a fait savoir que le nouveau patron des transports congolais hérite d’un ministère où plusieurs projets dans les différents domaines, dont celui des transports, sont en cours d’exécution alors que d’autres n’attendent que la mobilisation de fonds.

Il a cité entre autres, le projet de construction du port en eaux profondes à Banana dans le Kongo Central , le projet d’acquisition de 750 (sept cent cinquante) bus en faveur de la société des transport au Congo (TRANSCO), l’acquisition des aéronefs au profit de la compagnie aérienne nationale «Congo Airways», l’acquisition d’un baliseur et des canaux pour la Régie des voies fluviales (RFV), le projet de  construction d’un aérogare moderne à l’aéroport international de N’djili ainsi que le projet  de construction  du port sec à Kasumbalesa.

M. Ruberwa a émis le vœu de voir le nouveau ministre des Transports et voies des communications, préserver les acquis réalisés et les avancées enregistrées dans le secteur aéronautique congolais notamment, le projet de parachèvement des audits de contrôle des opérations sécurité  «IOSA», où la RDC est passé  de 21% à 51% du taux d’exécution des normes requises en matière de l’aviation civile, taux proche du seuil recommandé par  l’Organisation internationale de l’aviation civile (OACI).

Le vice-Premier ministre, ministre sortant a souligné la nécessité de la voie ferrée dans un pays aux dimensions continentales, ajoutant  également   le programme de quinze projets pour relancer les activités de la Société commerciale des transports et des ports (SCTP), a conclu M Ruberwa. ACP/ZNG/MPK/Cfm

Partagez cet article