Le Président américain propose Gene Scalia pour le poste de secrétaire au Travail

Kinshasa, 21 juillet 2019 (ACP).- Le Président américain Donald Trump a annoncé, jeudi, qu’il proposera la candidature du fils d’Antonin Scalia, ancien juge de la Cour suprême des États-Unis, au poste de secrétaire au Travail après la démission d’Alex Acosta de ce poste la semaine dernière, selon les informations des médias internationaux reçues dimanche à Kinshasa.

Les sources notent qu’en deux ans et demi de mandat de Donald Trump, les deux tiers des membres de son cabinet ont changé. La plupart des républicains attendaient comme nouveau secrétaire au Travail, Patrick Pizzela qui a remplacé Alexander Acosta depuis sa démission la semaine dernière. Mais non, ce sera finalement Gene Scalia, un avocat respecté et doté d’une grande expérience, tweet le président.

Gene Scalia a déjà servi au sein du ministère du Travail sous l’administration Bush. C’était en 2002, et à cette époque, les démocrates et les syndicats étaient vent debout contre sa nomination. Ils l’accusaient d’être en opposition avec la lutte contre les discriminations et les harcèlements sexuels et d’être contre la protection et la sécurité des travailleurs.

Gene Scalia est encore aujourd’hui proche des milieux juridiques très conservateurs, les mêmes qui ont aidé à la nomination de Brett Kavanaugh à la Cour suprême des États-Unis. Gene Scalia est le fils d’Antonin Scalia, lui-même juge de la Cour suprême pendant trente ans et décédé en 2016. ACP/Zng/May/Mpk

Partagez cet article