Le Président Félix Tshisekedi appelle l’UE à aider à la reconstruction de la RDC

Kinshasa, 18 mai 2019 (ACP).- Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a appelé les partenaires de l’Union européenne (UE)  et du Canada à aider à la reconstruction de la RDC, particulièrement dans l’économie de transformation, au cours d’un entretien samedi à la cité de l’UA avec leurs ambassadeurs de l’UE  accrédités en RDC .

Le Président de la République a évoqué des sujets qui le tiennent à cœur et qui traduisent sa détermination à y trouver des solutions au cours de son mandat.  Il a réitéré ses priorités qui portent notamment sur le social, la sécurité et le climat des affaires, avant d’exprimer sa volonté de parvenir à une détente avec l’Europe après une période de tension entre son pays et les partenaires occidentaux.

Le Chef de l’État est également revenu sur sa promesse de mettre le Congolais au centre de ses préoccupations. Il a ainsi relevé les problématiques liées à l’accès à l’éducation et à la santé pour tous, en termes de couverture maladie universelle, ainsi que la lutte  contre la pauvreté et l’instauration d’un État de droit.

Sur le plan sécuritaire, le Président Félix Antoine Tshisekedi a échangé sur les impératifs de paix et sécurité. Il entend régler cette situation, particulièrement dans l’est de la RDC où sévissent des groupes armés. Pour ce faire, il a indiqué qu’il compte travailler de concert avec ses partenaires, dans le but  de bouter dehors lesdits groupes armés et ainsi restaurer l’autorité de l’Etat.

L’environnement a été aussi au menu de l’adresse du Chef de l’Etat qui a fait part du potentiel de la RDC en biodiversité, secteur pour lequel la RDC, un des poumons du monde, doit avoir droit au chapitre dans les débats internationaux.

La Chef de l’Etat a également saisi cette opportunité pour rappeler à ses interlocuteurs ses actions depuis qu’il est aux affaires. Il s’agit entre autres de la décrispation politique, l’accès des tous les acteurs politiques aux médias officiels ainsi que la fermeture des cachots qui, autrefois reflétaient des graves entraves aux droits et libertés des citoyens. ACP/Fng/ZNG/KJI

Partagez cet article