Le Président Félix Tshisekedi au  33ème  sommet de l’UA Niamey

Kinshasa, 07 juillet 2019 (ACP).- Le Président de la République, Félix Tshisekedi Tshilombo, a quitté Kinshasa samedi, pour Niamey, au Niger, pour participer au 33ème sommet de l’Union Africaine (UA) du 7 au 8 juillet 2019.

Selon le service de communication de la Présidence, les Chefs d’Etat des pays membres de l’Union africaine présents à ces assises débattront notamment, de l’épineuse question de la zone de libre-échange continental.

Pour le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo qui s’est toujours préoccupé au plus haut point de l’intégration africaine pour le développement de la RDC et du continent,  cet  objectif  ne  pourra être atteint que  grâce à un combat farouche mené contre l’insécurité et les différents conflits qui déstabilisent l’Afrique.

De par sa position géographique au carrefour de plusieurs organisations sous régionales, la RDC a un rôle important à jouer dans l’intégration africaine préconisée par tous les Chefs d’Etat au sein de l’organisation.

Echange  avec  Rory Stewart  sur la riposte contre Ebola

Avant  de s’envoler pour Nyamey, le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, a échangé avec le Secrétaire d’État britannique au développement international, Rory Stewart sur la riposte contre Ebola, au cours d’une audience qu’il lui a accordée au pavillon présidentiel de l’aéroport international de N’Djili.

Selon le service de communication de la Présidence de la République, la contribution de la Grande Bretagne  à  la pacification de l’Est de la RDC était également au menu des échanges.

Rory Stewart a débuté sa visite en RDC au Nord-Kivu, particulièrement  à Butembo. Il s’était rendu samedi à Katwa où plus de 400 personnes sont mortes d’Ebola. Il avait aussi visité « la crèche » qui s’occupe des enfants dont les mères sont atteintes d’Ebola, avant  le setup prévu pour la vaccination, étant donné que le vaccin est l’un des piliers de la riposte.

La Grande Bretagne est l’un des principaux contributeurs dans la riposte contre l’épidémie d’Ebola déclarée officiellement le 1 août 2018 à Mangina, dans le territoire de Beni.

Le 27 mai dernier, la ministre britannique pour l’Afrique, Harriett Baldwin,  en séjour en RDC, avait annoncé une nouvelle aide du gouvernement de son pays pour permettre des enterrements dignes et sécurisés des victimes de  cette épidémie.

 Encouragement  aux Léopards

 Par ailleurs, le Président de la République, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, premier supporter des Léopards, a encouragé l’équipe nationale à faire honneur au pays en arrachant la qualification au match des 8e des finales de la Coupe d’Afrique des nations   pour la suite de la compétition.

 Le Chef de l’Etat, a qui  avait souhaité assister personnellement les Léopards ce dimanche, n’a pu faire le déplacement d’Alexandrie en Egypte, où  notre équipe  nationale rencontre celle de Madagascar, étant donne que  ses lourdes responsabilités de 2e vice-président de l’Union Africaine l’ont retenu à Niamey, capital du  Niger où se tient un sommet extraordinaire de l’organisation africaine.

Toutefois,  le Chef de l’Etat qui a parlé aux joueurs et au staff, a dépêché à Alexandrie ses émissaires pour encourager notre onze national, notamment le ministre de l’ Intérieur et sécurité, Basile Olongo  ainsi que le gouverneur de la province du Haut Katanga, Jacques Kyabula

Pour rappel, contrairement aux années antérieures, la présidence de la République a décaissé des fonds importants à temps pour la préparation de l’équipe nationale et   pour le paiement de la prime de qualification promise aux joueurs. ACP/Fng/Fmb

Partagez cet article