Le Président Félix Tshisekedi rend hommage à Mme Monique Kitoko Kilima de l’UDPS

Kinshasa, 23 juin 2019 (ACP).- Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a déposé une gerbe de fleurs samedi à l’espace Kage, 16ème rue Limete/industriel, devant la dépouille de Mme Monique Kitoko Kilima décédée à Kinshasa des suites d’une courte maladie, secrétaire nationale adjointe de l’UDPS en charge de la communication et présidente de la Fondation Félix Antoine Tshisekedi.

Mère de famille, 46 ans révolus, la défunte était une combattante de la liberté de la première ligne. Elle était, à en croire sa famille politique, une icône de la lutte, dévouée et  persévérante dans le combat des jeunes et des femmes.

La secrétaire nationale adjointe chargée de la communication au sein de l’UDPS a succombé le 05 juin 2019 des suites d’une crise cardiaque  à son lieu de travail, précisément au cabinet du 1er vice-président de l’Assemblée nationale.

Candidate à la députation nationale de décembre 2018 dans le district de Mont-Amba, militante très engagée à l’UDPS, Monique Kitoko Kilima a été souvent au front avec son parti, toujours présente dans les marches, meetings et autres mobilisations de l’UDPS.

Elle a mené un vrai combat aux côtés de Félix Antoine Tshisekedi et Jean Marc Kabund, alors respectivement président et secrétaire général de l’UDPS, pour l’avènement de la démocratie et d’un État de droit en RDC.

Mme Monique Kitoko n’épargnait aucun sacrifice dans le combat pour l’avènement d’un Etat de droit aux côtés d’Etienne Tshisekedi et de l’actuel Chef de l’Etat. Un combat qui lui a valu d’essuyer des gaz lacrymogènes, des balles réelles de la police anti-émeute.

Au sein de l’UDPS, elle avait gravi tous les échelons de la simple combattante au secrétariat national en charge de communication et médias. Initiatrice de la Fondation Félix Tshisekedi Tshilombo (FOFAT), elle était active sur les réseaux sociaux pour défendre les intérêts de son parti.

Récemment, lors des obsèques d’Étienne Tshisekedi wa Mulumba à Kinshasa, Monique Kitoko Kilima s’est montrée, du 30 mai au 01 juin, active comme toujours en ce qui concerne son parti UDPS.

Selon Me Anael Betu, porte-parole de la Fondation Félix Antoine Tshisekedi dans la province du Haut-Katanga, une veillée mortuaire avait été organisée du 21 au 22 juin dernier au siège de cette fondation, au quartier industriel dans la commune de Kampemba à Lubumbashi. ACP/Zng/May                   

Partagez cet article