Le Président Félix Tshisekedi “requinqué” à son retour des USA à Kinshasa

Kinshasa, 08 avril 2019 (ACP).- Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a regagné Kinshasa lundi en provenance de Washington, aux Etats-Unis d’Amérique, où il a effectué une visite officielle du 03 au 05 avril 2019, dans le cadre de renforcement des relations bilatérales entre les deux pays.

Le Président de la République retourne au pays rassuré d’avoir réchauffé les relations entre les États-Unis et la RDC, de l’appui des USA pour des réformes envisagées, après avoir jeté les bases d’une coopération multiforme ainsi que de leur soutien dans la lutte contre la corruption, la gabegie et l’impunité qui gangrènent le pays.

Le Chef de l’Etat avait, lors d’une conférence organisée par le cercle de réflexion «Council on Foreign Relations», convié les hommes d’affaires américains à investir en RDC tout en leur garantissant un climat d’affaires propice.

Le Président de la République a profité de son séjour sur le sol américain, pour visiter le mémorial dédié au célèbre pasteur afro-américain Martin Lutter King, militant non violent pour les droits civiques des Noirs aux Etats-Unis. Il a également visité la Georges Town University qui a formé le basketteur Mutombo Dikembe, d’origine congolaise.

Le Chef de l’Etat a qui a été  salué par le sous-secrétaire d’Etat aux Affaires africaines ainsi que par le secrétaire d’Etat américain Michael Pompeo pour les progrès qu’il a réalisés jusqu’ici, a indiqué qu’il s’est entretenu avec eux sur le leadership de département d’Etat et US business, l’avenir des relations entre les États-Unis et la RDC et de leur intérêt commun pour un partenariat visant à offrir au peuple congolais des perspectives d’une vie  prospère

Au Sénat américain, Félix Antoine Tshisekedi a été félicité par le sénateur américain James Moutain Inhofe, président de la commission des Armées et armements, qui a aussi, salué des avancées de la RDC depuis son avènement à la tête du pays.

Au sujet de la relance de la coopération entre la RDC et le pays de l’oncle Sam, l’administration Trump a exprimé la nécessité de soutenir le programme du Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et de développer le partenariat avec la RDC, un pays stratégique d’Afrique centrale soulignant que «les USA veulent voir ce qu’ils peuvent faire pour promouvoir la paix et la sécurité en RDC et soutenir la RDC notamment dans la lutte contre la corruption.»

Félix Antoine Tshisekedi a, en marge de cette mission, rencontré Le ministre belge des Affaires étrangères et de la Défense, Didier Reynders  et la directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Christine Lagarde.

Avec Didier Reynders , ils ont convenu de la reprise à la normale des relations bilatérales qui avaient été détériorées à la fin de l’ère Kabila tandis qu’avec Christine Lagarde il s’agissait de la reprise de la coopération RDC-FMI suspendue depuis 2012 suite à l’absence de transparence dans un contrat minier entre Gécamines et une firme américaine.

On note que les Etats-Unis d’Amérique ont salué la fin de la mission officielle du Chef de l’Etat congolais Félix Antoine Tshisekedi par 21 coups de canon et une parade d’honneur au mémorial d’Arlington où il s’est incliné avec son épouse, Mme Denise Nyakeru, devant la tombe de feu le Président John Kennedy.

ACP/Kayu/DNM/JGD/FMB

Partagez cet article
  • 7
    Partages