Le Président Félix Tshisekedi sollicite l’appui de ses homologues à la candidature de la RDC pour abriter FIA 6

Kinshasa, 10 septembre 2019 (ACP).- Le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a sollicité l’appui de ses homologues à la candidature de la RDC pour abriter la 6ème édition du Forum économique « Investir en Afrique » (FIA), à l’ouverture mardi à Brazzaville, en République du Congo,  de la 5ème  édition de ces assises, a indiqué le service de communication de la Présidence de la RDC.

« L’occasion faisant le larron, je profite de cette tribune pour solliciter votre soutien à la candidature de la République Démocratique du Congo pour la tenue prochaine de ce forum « Investir en Afrique » dans mon pays. Je sais que je peux compter sur vous et je n’en doute point », a dit Félix Tshisekedi dans son speech du haut de la tribune de ce forum.

Selon la source,  le Président Félix Tshisekedi  tient à la tenue de la 6ème édition de ce forum à Kinshasa, dans le souci  de voir son pays jouer un grand rôle au cœur de l’Afrique afin de booster son économie.

Évoquant la diversification de l’économie,  le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a déclaré que l’agriculture est retenue parmi les piliers de sa gouvernance.

3 Chefs d’État,  Faustin Archange Tuadera de la RCA, Joao Lourenco d’Angola et Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo de la RD Congo ont participé ce mardi aux côtés de leur homologue du Congo/Brazzaville Denis Sassou Nguesso,  à la cérémonie d’ouverture desdits  travaux.

Dans son allocution d’ouverture,  le Président Denis Sassou Nguesso a déclaré que la construction du barrage d’Inga III est le plus grand projet africain qui matérialise l’intégration et la libre échange.

S’exprimant devant des milliers de participants réunis dans l’amphithéâtre du Centre international des conférences de Kintele,  les Chefs d’État ont mis l’accent sur l’énorme potentiel d’investissement en Afrique et la mise en place effective de la zone de libre échange continentale  africaine.

C’est à la Cité naissante de Kintele, à 20 km de Brazzaville,  que des centaines des décideurs,  hauts représentants  et opérateurs économiques dont près d’une cinquantaine venus de Chine se sont donné rendez-vous pour réfléchir autour du thème :  « Tirer parti des partenariats pour promouvoir la diversification économique et la création d’emplois dans les économies africaines ».

Initié depuis 2015 à Addis Abeba,  le Forum Investir en Afrique est co-organisé par le gouvernement du Congo Brazzaville, le gouvernement chinois, la Banque de développement de la Chine et le groupe de la Banque Mondiale et se tient  alternativement dans une ville chinoise et en Afrique.

Les quatre précédentes éditions se sont respectivement déroulées à Addis-Abeba (Éthiopie), à Guangzhou (Chine), à Dakar (Sénégal) et à Changsha, province du Hunan (Chine).

Le Forum Investir en Afrique  est un haut lieu de réflexion sur les perspectives d’investissement en Afrique et la création d’emplois. Il réunit, chaque année, des représentants des secteurs privé et public de Chine et d’Afrique, des institutions internationales et régionales, des partenaires au développement et des groupes de réflexion.

Depuis 2015, le Forum Investir en Afrique est la  tribune appropriée qui évoque le partenariat commercial privilégié entre la Chine et l’Afrique. Il est une plate-forme internationale pour promouvoir la coopération multilatérale et les opportunités d’investissement en Afrique.

La 6ème édition de cette rencontre sera axée sur cinq domaines clés identifiés par les pays africains comme étant leurs principales priorités de développement, à savoir le développement du capital humain, l’économie numérique, l’amélioration du climat des affaires, l’industrialisation et les chaînes de valeurs mondiales ainsi que des solutions énergétiques respectueuses du climat. ACP/ZNG/MPK/Cfm

Partagez cet article