L’ECC s’implique dans la riposte à la maladie à virus Ebola au Nord Kivu et en Ituri

Kinshasa, 12 juillet 2019 (ACP).- L’Eglise du Christ au Congo (ECC) s’implique désormais, en sa qualité de membre de la société civile dans la riposte contre la maladie à virus Ebola (MVE) qui sévit dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, a déclaré vendredi à Kinshasa son deuxième vice-président national, Mgr Milenge Mwenelwata, au cours d’une journée de réflexion axée sur la problématique de la persistance de cette 10ème épidémie, déclarée le 1er aout 2018 en RDC.

Selon Mgr Milenge Mwenelwata, la réunion consiste à réfléchir sur la gestion, la proposition, les solutions durables et des recommandations pouvant contribuer à éradiquer cette épidémie dans ces deux provinces. Il a retracé le contexte de l’évolution et les persistances autour de cette épidémie, avant d’insister sur l’importance des stratégies à mettre en œuvre au niveau national et provincial en vue de mener un plaidoyer et une sensibilisation conduisant à une synergie nationale de lutte contre Ebola en RDC.

Il a saisi l’opportunité pour inviter les participants à contribuer matériellement, moralement et spirituellement afin d’aider le gouvernement de la République à mettre fin cette épidémie.

Pour sa part, le Pr Vincent Lukunku, l’un des orateurs ayant exposé sur le thème «Engagement de la RDC dans le contrôle rapide de l’épidémie», a rappelé l’engagement pris par le Chef de l’Etat, Felix Antoine Tshisekedi Tshilombo, lors de son investiture et la mise en place de la coordination de riposte dirigée par le Pr Muyembe.

Pour lui, l’ECC qui s’inscrit dans la vision du Président de la République veut jouer son rôle en tant que société civile de pouvoir convoquer  tous les partenaires dans l’esprit de multidisciplinaire et inter ministérielle pour examiner la problématique de la persistante de cette épidémie.

Plusieurs thèmes ont été débattus lors de cette journée notamment «Etat de la question de l’épidémie de MVE au Nord Kivu et en Ituri», «Nécessité d’impliquer les organisations communautaires dans la lutte contre la MVE». ACP/DNM/May

Partagez cet article