L’encadrement des personnes de 3ème âge pour les garantir une fin heureuse

Kinshasa, 10 juin 2019 (ACP).- Les familles sont appelées à bien encadrer les personnes de 3ème âge pour leur garantir une fin heureuse, a indiqué lundi le pasteur Moise Kabamba Kalonji, dans l’enceinte de la salle polyvalente de l’église «Christ Vainqueur», dans la commune de N’djili, après une visite dans la maison des vieillards «la bonté divine» dans la même municipalité.

Selon le pasteur Kabamba, l’une des tâches, la plus lourde d’une famille, est de protéger le lien entre les générations pour la transmission de la foi et des valeurs fondamentales de la vie. La plupart des familles respectent les personnes âgées, les entourent d’affection et car, elles voient en ces dernières une bénédiction, une richesse dans la mesure où elles assurent la stabilité, la continuité et la mémoire des familles dans la  société.

Les personnes de 3ème âge méritent une attention particulière au sein des familles qui les ont vus vieillir, ils sont le maillon entre les générations et assurent un équilibre psychoaffectif à travers la transmission de traditions et d’habitudes, des valeurs et de vertus dans lesquelles les plus jeunes peuvent reconnaître leurs racines.

Mais malheureusement, dans beaucoup d’autres familles, ils deviennent au fil de temps, une charge trop lourde, un obstacle, et surtout un moyen par lequel les plus jeunes perdent énormément de l’argent, car, ils sont souvent malades.

Les familles, pour s’en débarrasser, les traitent de tout le mot, notamment des sorciers. Pour ceux qui ont de la chance, leurs familles les envoient loin de leur présence dans des «Home de vieillards», ceux à qui la chance n’a pas souri, se retrouve dans la rue sans ressource, ni soutien.

Bien que souvent beaucoup de personnes fassent le constat que c’est à leurs grands-parents qu’ils doivent leur initiation à la vie, comme dit le livre du Siracide “Ne fuis pas la concertation des vieillards eux-mêmes ont appris de leurs pères car auprès d’eux tu acquerras l’intelligence et l’art de répondre en temps voulu. Que dans  la famille, dans la succession des générations, la foi soit communiquée et protégée comme un précieux héritage pour les nouvelles familles. ACP/DNM/JGD/Fmb

Partagez cet article