Les adieux à « Ya Tshitshi », la paix et le développement signés par la RDC-Rwanda et Angola

Les manchettes des journaux kinois parus lundi 3 juin 2019 se sont intéressées aux adieux et à l’engagement de Kinshasa, Kigali et Luanda pour la paix et le développement.

Agence congolaise de presse (ACP) met à sa «Une » les obsèques d’Etienne Tshisekedi, faisant savoir que le leader maximo de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) a été mis en terre dans le caveau familial à N’sele.

Plusieurs Chefs d’Etat africains ont pris part à ses obsèques, notamment, Joao Lourenço de l’Angola et Paul Kagame du Rwanda, Dénis Sassou Nguesso du Congo/Brazzaville, Faustin-Archange Touadera de la République centrafricaine ainsi qu’Edgard Lungu de la Zambie, note l’agence nationale et plus de 100 000 personnes réunis au stade de Martyrs à Kinshasa. Par ailleurs, signale le média public, Etienne Tshisekedi a été admis dans l’ordre national « Héros nationaux Kabila-Lumumba » au grade de Grand cordon.

Forum des As de son côté, indique que les Chefs d’Etat de la République démocratique du Congo, de l’Angola et du Rwanda, ont mis à profit leur présence à Kinshasa lors des funérailles d’Etienne Tshisekedi pour organiser un mini-sommet tripartite accès  particulièrement sur la sécurité et les échanges commerciaux entre les trois pays.

A propos de la sécurité, ajoute le confrère, les trois Chefs d’Etat se sont résolus à renforcer l’axe Congo – Angola – Rwanda (CAR), auquel ils comptent associer d’autres présidents de la région ”pour trouver les voies et moyens d’éradiquer le phénomène des groupes armés congolais et étrangers, ainsi que toutes les questions liées à la sécurité des Etats”.

Le quotidien tourne la page pour titrer : « Fatshi, après les obsèques, vivement le gouvernement ». Au regard des urgences qui s’amoncellent et du calendrier parlementaire, la coalition CACH-FCC est appelée à vite conclure les tractations en vue de la formation de l’équipe Ilunga, écrit le confrère, relevant que depuis jeudi 30 mai au samedi 1er juin, l’aiguille de l’appareil d’Etat congolais s’est arrêtée, en quelque sorte, suite aux obsèques officielles de l’ancien Premier ministre Etienne Tshisekedi, note le confrère.

« Tshisekedi-Lourenço-Kagame, un triumvirat pour la chasse aux groupes armés dans la sous-région », signe pour sa part, La Prospérité. Les trois présidents de la RDC-Rwanda-Angola ont pris deux résolutions essentielles dont la première est de lutter contre l’insécurité, en éradiquant, les groupes armés congolais et étrangers qui dérangent la paix des populations desdits pays et leurs voisins et la deuxième, est de raffermir les relations commerciales en vue d’améliorer la santé économique de chaque Etat, signale la consœur.

Le Phare fait savoir, quant à lui, que ces trois Chefs d’Etat ont partagé la volonté commune de promouvoir une paix durable en Afrique Centrale, mais aussi de booster le développement, à travers des actions dans les domaines les plus diverses de la coopération bilatérale, visant une plus grande intégration économique régionale, dont pour la RDC et de l’Angola, l’accord de principe pour la relance du trafic ferroviaire entre Kolwezi, Dilolo et Bengwela est d’ores et déjà acquis, conclut le tabloïd.

           

Partagez cet article