Les audiences accordées par le Président de la République et le Premier ministre attendu à l’Assemblée nationale

Les journaux kinois parus vendredi 6 septembre 2019 tournent leur attention sur les différentes audiences accordées par le Président de la République, Félix Tshisekedi aux différentes personnalités ainsi que  sur le Premier ministre Sylvestre Ilunga qui est entendu à l’Assemblée nationale.

Agence congolaises de presse (ACP) ouvre son bulletin avec l’arrivée à Kinshasa du Président nigérien Mamadou Youssoufou, expliquant que le Chef de l’Etat nigérien va s’entretenir vendredi 06 septembre 2019 dans la matinée, avec son homologue congolais, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, au Palais de la nation.

Toujours dans la série des audiences du Président de la République, ACP fait savoir que le Chef de l’Etat congolais, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo s’est entretenu avec Mme Ellen Johnson Sirleaf, Présidente honoraire du Libéria, venue lui rendre une visite de courtoisie.

Le Président de la République s’est  aussi entretenu avec le ministre fédéral allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, note,  l’ACP indiquant que Le patron de la diplomatie allemande est venu réaffirmer les engagements des actions humanitaires allemandes en RDC, le renforcement des relations politiques avec la RDC, les perspectives du retour de l’Allemagne en RDC sur le plan économique avec le retour des investisseurs et businessmen allemands ainsi que le mandat de la MONUSCO.

 Par ailleurs, ACP indique que le renforcement de la coopération entre Kinshasa et le Canada, la situation politique et sécuritaire dans l’Est du pays ainsi que la récente visite du secrétaire général des Nations Unies en RDC ont été au centre de l’audience que le Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, a accordé à M. Nicolas Samard, ambassadeur du Canada en RDC.

« Mgr Fridolin Ambongo annonce au Président Félix Tshisekedi sa nomination prochaine comme cardinal », titre  encore dans ses autres colonnes ACP. « C’est donc face à cet événement qui dépasse les frontières de l’Eglise et qui embrasse l’ensemble de notre pays  qu’il est venu annoncer officiellement la nouvelle au Chef de l’Etat, même s’il en était déjà au courant par d’autres sources », a dit le prince de l’Eglise,  ajoutant que c’est une marque de considération pour notre pays.

Forum des As commente l’investiture du gouvernement Ilunga, indiquant que même si l’opposition dit boycotter cette investiture, ” refusant d’être un faire-valoir “, Sylvestre Ilunga Ilunkamba est attendu vendredi 6 septembre à l’Assemblée nationale pour répondre aux questions des députés nationaux après la présentation de son programme gouvernemental mardi 3 septembre au Palais du peuple. A la suite de quoi le Premier ministre et son gouvernement soient investis.

En réaction aux exactions xénophobes contre les congolais en Afrique du sud, Forum des As fait savoir que des vives tensions s’étaient produites jeudi 06 septembre dans les rues de Kinshasa et de Lubumbashi. Des commerces appartenant à des Sud-africains ont été pris pour cible dans la capitale et au chef-lieu de la province du Haut Katanga. Les villes de Kinshasa et de Lubumbashi ont été en ébullition. A la base, l’indignation des Congolais face aux exactions xénophobes dont sont victimes nombre de leurs compatriotes installés en Afrique du Sud, signale le journal de la 11ème rue Limete.

Forum ou  table de réconciliation entre Ilunga-Badibanga : même vision  pour la paix durable  en RDC, se questionne La Prospérité. Le tout nouveau gouvernement dont l’investiture intervient vendredi 6 septembre 2019,  au Palais du Peuple, va, très bientôt, organiser un Forum National de réconciliation en vue de poser les jalons de l’instauration de la  paix durable en RDC. Il va également rechercher, dans cette même perspective, la conclusion d’un pacte de paix avec toutes  les autorités coutumières représentatives des ethnies et tribus à travers le pays. Puis, enfin, dans le volet politique, défense et sécurité qui constitue, au fait, le premier pilier de son programme, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, en accord avec les familles des concernés, entend, le moment venu, rapatrier les corps du  Maréchal Mobutu Sese Seko et de l’ex-Premier Ministre  Moïse Tshombe, poursuit le tabloïd.

Partagez cet article