Les bottiers invités à approprier de la technique de la filière cuir

Kinshasa18 mai 2019 (ACP).-Le directeur de formation à l’Office de promotion des petites et moyennes entreprises congolaises (OPEC),  Camile Nkeka, a invité les bottiers de la filière cuir, à s’approprier la formation technique organisée à leur intention pour la production de chaussures  compétitives sur le marché international, à l’issue de cette formation   organisée à Kinshasa du 14 au 18 mai 2019.

M. Nkeka qui s’exprimait samedi à la clôture du ce séminaire a recommandé  au gouvernement, la disponibilisation des équipements  nécessaires  pour la fabrication des chaussures répondant aux  standards internationaux.

Pour l’amélioration de la qualité, M.Nkeka a  plaidé  pour  la formation d’un spécialiste  dans la filière cuir pour  assurer la continuité de la formation des bottiers étant donné que le formateur actuel a été dépêché à Kinshasa par la COMESA (Marché commun de l’Afrique australe et Orientale) dans le cadre de la solidarité africaine.

Outre la formation technique, a-t-il fait remarquer, les bottiers ont également suivi une autre managériale du fait que la RDC a déjà mis en œuvre un incubateur cuir. Celui-ci, donne l’avantage aux incubés de parfaire les connaissances acquises dans le cadre de cette formation sur la filière cuir.

Ila  laissé entendre que les bottiers suivront également  des formations en ateliers avant qu’intervienne leur installation en tant qu’entreprise, précisant que c’est en ce moment que l’OPEC va leur remettre des certificats de participation.

Le formateur Feraw Kebede  a quant lui, exhorté les bottiers à la lecture  des notices  des produits  utilisées dans la fabrication  des chaussures afin d’éviter les mauvais usages. «Il existe des  colles appropriées pour les différentes semelles des chaussures, d’où l’importance de la lecture des notices », a-t-il  martelé. ACP/Fng/ZNG/KJI    

Partagez cet article