Les chefs des quartiers de Mbuji-Mayi sensibilisent à la prévention du choléra

Mbuji-Mayi, 11 septembre 2019 (ACP).- Le maire de Mbuji-Mayi Louis-D’Or Ntmba Tshiapota a appelé les chefs des quartiers des 5 communes de son entité, à s’impliquer sérieusement dans la lutte contre la propagation de l’épidémie de choléra, à travers des messages de sensibilisation sur l’observance stricte des mesures d’hygiène.

« Le rôle des chefs des quartiers en cette période, doit consister à faire du porte-à-porte pour contrôler et faire appliquer les mesures d’accompagnement sur l’hygiène parcellaire, en vue d’épargner leurs administrés à la contamination du choléra qui refait surface avec force dans les différentes zones de santé, » a soutenu l’autorité urbaine.

Louis-D’Or Ntumba fustige également le fait que dans plusieurs quartiers, les populations ont transformé les rigoles publics en poubelle en y déversant même de la matière fécale par manque des latrines. C’est le cas dans le quartier Monzo2, dans la commune de Dibindi sur l’avenue Tshiala Muana où les habitants utilisent le canal de conduite des eaux de pluie comme poubelle et fosse septique.

Contacté à ce sujet par l’ACP, la société civile lie la léthargie des chefs des quartiers à l’impunité et à l’absence du mécanisme de suivi de la part des bourgmestres et de l’hôtel de ville qui transmettent des recommandations. ACP/Kayu/JLL/CKM/NKV

 

Partagez cet article