Les chefs des services centraux appelés à la prise de conscience

Kinshasa, 10 sept. 2019(ACP).- M. Guershoon Mbele Nsemi, consultant et expert en gouvernance participative de la décentralisation, a appelé, mardi, les chefs des services centraux de la commune de Limete à une prise de conscience dans l’exercice de leurs fonctions, au cours d’un atelier de mise à niveau, organisé par l’ONG «Elaeis», sous le thème : «Missions et rôles des entités territoriales décentralisées et services dévolus au développement loca »l.

Selon M. Mberle, la décentralisation est un transfert de certaines compétences, pouvoirs et ressources vers les Entités territoriales décentralisées (ETD), précisant que c’est une approche de pouvoir des gouvernants aux gouvernées.

Les services publics, a-t-il dit, ont pour objectif la satisfaction des besoins des administrés, en tenant compte de trois dimensions à savoir : la dimension administrative et la dimension environnementale, en vue résoudre les problèmes sociaux prévus dans la décentralisation.

M. Mberle a fait savoir que celle-ci étant une technique que le législateur a décidé de transférer la sphère de pouvoir aux entités territoriales décentralisées, notamment aux circonscriptions administratives dépourvues de la personnalité juridique, soulignant que les entités déconcentrées ne jouissent d’aucune forme d’autonomie.

Les chefs des services sont obligés de travailler en interaction avec tous les acteurs de développement et surtout avec les chefs des quartiers qui sont des agents principaux de développement local.

Le directeur exécutif de l’ONG Elaeis, Jérémie Agalia a rappelé aux chefs de services leur mission qui, selon lui, est d’accompagner le plan stratégique de développement communal mis en place depuis l’année dernière. Cette formation n’est qu’une mise à niveau à les mettre en application pour concrétiser l’application de ce plan de développement, a-t-il ajouté. ACP/ZNG/MPK/Cfm

Partagez cet article